Grâce à Hugo Chávez, les Cubains ont entendu Fidel Castro pour la 1ère fois en direct, après plus d’un an de convalescence sur la chaîne de télévision nationale cubaine.

 » Le monde est plein de Vietnam face à un pouvoir tyrannique qui s’installe partout sur la planète.  » a déclaré de façon solennelle et d’une voix intelligible le leader cubain par téléphone lors du programme radio-télévisé  » Allô Président « , émission organisée à l’instigation du mandataire vénézuélien depuis la ville cubaine de Santa Clara en hommage au  » Che « .

Hâbleur et plaisantin, Fidel Castro s’est exprimé pendant plus d’une heure avec Hugo Chávez depuis son lieu de convalescence, abordant des anecdotes légères et des thèmes plus sérieux comme l’empreinte révolutionnaire.
Il a évoqué la mémoire d’Ernesto Che Guevara et le modèle qu’il incarne, il a émis des pronostics pessimistes sur l’avenir de l’humanité, évoquant même le risque d’une guerre nucléaire, et c’est à c’est instant qu’il a déclaré à son ami qu’il n’était pas encore disposé à mourir.

 » Tu te demandais si tu me reverrais un jour et maintenant tu es devant moi à clamer Vive Fidel  » a rétorqué Fidel Castro en plaisantant.

Le président vénézuélien avait débuté l’émission en évoquant la visite qu’ils firent ensemble en juillet 2006 dans la maison du « Che » dans la localité de Alta Gracia en Argentine, et sa crainte de ne plus pouvoir renouveler ce genre d’initiative avec son ami.

Peu de temps auparavant, devant le mausolée du » Che » situé Place de la Révolution à Santa Clara, la ville qui fut prise par le « Che » durant le Noël 1958, il a également évoqué sa rencontre avec Fidel Castro  qui eut lieu ce samedi pendant plus de 4 heures.
Castro est apparu encore fragile dans la vidéo de 17 mn filmé ce même samedi , davantage encore que dans les précédents reportages diffusés durant les 14 mois qui suivirent son opération. Bien qu’il n’ait pas recouvré toutes ses forces  » Castro semble avoir récupéré  » selon les dires de Hugo Chávez (le dernier discours de Castro remontait au 26 juillet 2006, la veille de son opération intestinale).

Castro, 81 ans, n’était pas réapparu en public, et les rumeurs les plus folles circulaient, y compris celle de son décès.
Castro a déclaré que  » personne ne pouvait savoir à quel moment il allait mourir. « .

C’est le 7ème voyage du président Hugo Chávez à Cuba, depuis que ce dernier est souffrant.
Toutes ces visites ont permis de donner des nouvelles de la santé de Castro au moyen de communiqués, de photographies où les deux dirigeants apparaissaient conjointement.

Mais cette visite a pris une dimension différente puisqu’il s’agissait qu’ 40 ème anniversaire de la mort de Ernesto Che Guevara en Bolivie. À ce titre étaient présents à l’émission, Aleida March la veuve du « Che », ses quatre enfants, le vice-président Carlos Lage et les principaux dirigeants cubains, à l’exception du frère de Castro.

Hugo Chávez a confirmé durant son voyage à Cuba qu’il  » pré inaugurera  » la raffinerie de pétrole à Cienfuegos, construite dans les années 80 d’après la technologie de l’ancienne Union Soviétique, aujourd’hui elle est rénovée grâce aux fonds vénézuéliens dans le cadre du projet sur l’intégration régionale bolivarienne.

Article extrait de « El País » du 15/10/2007
Traduit par Aline T