Le  gouvernement d’Uribe offre 25 000 dollars pour tout renseignement susceptible de contribuer à l’arrestation des auteurs présumés des attentats perpétrés contre des politiques.

colombie22102007-1Les FARC ont assassiné, ce dimanche, un député du département colombien de Cauca, quelques heures après que le gouvernement ait offert une récompense de 25 000 dollars pour toute information qui contribuerait à l’arrestation des terroristes responsables des attentats menés contre des politiques se présentant aux élections du 28 octobre.

Elmer Eliel Durán Cano, député de l’assemblée de Cauca, a été assassiné dans la municipalité de Corinto [à 300 kilomètres au sud-ouest de Bogotá], a précisé le gouverneur du département Juan José Chaux, crime qu’il a aussitôt imputé aux FARC.
Au moment de sa mort, le député, se trouvait dans un commerce appartenant à un proche, lorsque deux hommes armés circulant à moto ont tiré à cinq reprises sur la victime la tuant sur le coup.
Le gouverneur Chaux a dit aux journalistes de la presse locale que « les FARC répondent à ce type d’actions en tuant sournoisement et en se jouant des Droits de l’Homme « .

colombie22102007-2Samedi, le président colombien proposait une récompense de 25 000 dollars pour retrouver les auteurs des attentats perpétrés contre 9 des 18 candidats se présentant aux élections municipales.
Il y a 87 000 candidats pour ces élections municipales pour 18 332 postes à pourvoir parmi lesquels des postes de gouverneurs, maires, conseillers municipaux…

Au la mi-octobre, l’Office du Haut Commissaire des Nations-Unis aux Droits de l’Homme en Colombie a fait part de son inquiétude face aux assassinats perpétrés contre les candidats aux élections, et a demandé aux FARC de respecter la vie humaine, l’engagement politique et démocratique de tous les candidats.

Article extrait de  » EL PAIS » du 22/10/2007
Traduit par Aline T