Cette semaine les affrontements entre les forces de sécurité du gouvernement et les trafiquants de drogue se sont intensifiés à Mexico, particulièrement dans le nord du pays où quatre agents de l’Agence Fédérale d’Investigation ont été tués (AFI).

Tamaulipas, est situé au nord-est du pays et cette région est devenue un foyer de la lutte contre le narcotrafic.
Rien que cette semaine 900 agents de l’Agence Fédérale et de l’armée sont venus renforcer les effectifs déjà en place dans la zone soit les 2500 fonctionnaires.

À Sinaloa, également au nord du pays, la secrétaire à la Sécurité Publique Locale a informé que 150 effectifs de la Police Fédérale Préventive arriveraient ce jeudi pour appuyer les collègues sur place (1000 agents) dans la lutte contre le crime organisé.

mexique12012008-1
Localisation de Tamaulipas

Lundi 7 janvier, il y a eu un affrontement entre les trafiquants de drogue supposés et les Agents Fédéraux au Río Bravo, dans l’Etat de Tamaulipas, durant lequel trois trafiquants présumés ont été tués, 10 autres ont été arrêtés et une dizaine d’agents ont été blessés.
Le jour suivant, il y a eu un autre affrontement à Reynosa, également localisée àTamaulipas, durant lequel deux agents de la AFI ont été tués et un autre grièvement blessé.

Le Procureur Général de la République a informé vendredi matin que les passagers  de deux véhicules probablement impliqués dans cette embuscade avaient été interpellés tandis que les opérations de police étaient poursuivies afin de retrouver tous les agresseurs.
Cette semaine les chiffres de l’année 2007  sont tombés, le nombre de morts dans la lutte contre le trafic de drogue a atteint 2700 personnes, parmi lesquels des agents fédéraux, des trafiquants, et des civils.
Jeudi à la clôture de la réunion du Conseil National de Sécurité Publique, le président de la république Felipe Calderón a reconnu que la lutte contre le crime organisé était extrêmement difficile.
Le président a également fait remarqué que les trafiquants avaient  diversifié leurs activités en s’adonnant à des enlèvements, à de l’extorsion et à du trafic local.
Le Conseil National de Sécurité Publique est composé des 31 gouverneurs (à la tête des État fédéraux) et du chef du gouvernement du District Fédéral.

Article extrait de BBC Mundo du 12/01/2008
Traduit par Aline T