Le prince Philippe d’Espagne a déclaré, que « tout ce qui touchait l’Amérique latine affectait profondément l’Espagne  » lors de l’ouverture à Panama d’un Centre Logistique Humanitaire pour l’Amérique latine et la zone caraïbe, installé par l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID).

panama12012008-1Avec ce Centre, situé jusqu’à présent en Espagne, la AECID espère réduire de 48 heures le délai d’intervention pour répondre à une éventuelle catastrophe  qui surviendrait en Amérique latine ou dans les Caraïbes.
L’héritier de la couronne espagnole a inauguré ce Centre Général d’Aide Humanitaire conjointement avec le président du Panama, Martin Torrijos, qui s’est déclaré « heureux et flatté » par le choix d’installer ce Centre d’urgence dans son pays.

Le président du Panama qui a défini son pays comme « un carrefour entre deux mers » a assuré que l’Espagne pouvait compter sur « son engagement et son enthousiasme » » pour faire de ce Centre un succès sur le plan humanitaire.

Au nom de l’Espagne je remercie le gouvernement panaméen pour « tous les efforts qu’ils ont fournis pour mener à bien ce projet  » a déclaré le prince pendant l’inauguration.
L’Espagne considère comme  » fondamental le fait de travailler main dans la main avec cette région pour obtenir la plus grande efficacité d’un point de vue humanitaire  » a-t-il ajouté. Selon les propos du futur monarque, la stratégie de l’Action Humanitaire de la Coopération espagnole se base sur le respect du droit international et plus particulièrement du droit international humanitaire qui s’appuie sur « les principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité, et d’indépendance « .

panama12012008-2Le prince Philippe a reconnu que l’investissement de la Coopération de son pays avait atteint les 115 millions d’euros en 2008 soit 160 millions de dollars. Il a également souligné que l’Espagne a apporté ces deux dernières années 25 millions d’euros au Fond Central de réponse aux situations d’urgence de l’ONU, avec un investissement de 20 millions pour 2008, ce qui place l’Espagne au septième rang mondial concernant l’aide humanitaire. Dans un même temps, le directeur de l’agence espagnole de Coopération internationale pour le développement, a déclaré que ce centre logistique était un véritable exemple de Coopération internationale et attestait de la volonté de l’Espagne à « dépenser plus et dépenser mieux ».

La AECID a souligné la fréquence des désastres dont souffre l’Amérique centrale et la zone caraïbe afin de répondre au mieux et au plus vite à une éventuelle catastrophe. L’installation au Panama de ce Centre logistique humanitaire est le résultat d’un an et demi de recherche et d’évaluation sur un modèle d’assistance d’urgence adaptée à la région.
Ce Centre logistique est une réplique d’un autre centre ouvert en 2005 sur l’aéroport de Madrid avec 800 mètres carrés de superficie et près de 100 tonnes d’équipements d’assistance.
Les lignes principales d’intervention de ce Centre sont l’urgence sanitaire, la mise en place de points d’eau potable et d’assainissement.

Ce Centre n’abritera pas de médicaments ni d’aliments dont la distribution dépend des organismes internationaux, comme la Banque Mondiale Alimentaire et l’organisation panaméricaine de santé. Ce centre situé à proximité de l’aéroport international de Panama, s’appuie sur un contrat de location des installations pour un an et par le don d’1,4 millions de dollars de l’entreprise multinationale hollandaise Ceva logistics.

Article extrait de « El Pais » (Espagne) du 12/01/2008
Traduit par Aline T