Un groupe d’archéologues a mis au jour les ruines d’un ancien temple, d’une chaussée et de systèmes d’irrigation sur le site d’une célèbre forteresse qui donne sur Cuzco, la capitale de l’ancien empire inca dans l’actuel Pérou, ont annoncé les responsables des fouilles.

perou15032008-1Le temple, situé à la périphérie de la forteresse Sacsayhuaman éclaire d’un jour nouveau les connaissances jusque-là disponibles sur les cultures pré-incasiques du Pérou et indique que le site avait des fonctions religieuses, en plus de ses fonctions militaires.

L’édifice se compose de 11 pièces qui devaient abriter des momies et des idoles, a déclaré à l’Associated Press l’archéologue Oscar Rodriguez, chef du chantier, archéologue de l’Institut National culturel du Pérou.

L’équipe qui a découvert ces nouveaux éléments estime que ceux-ci datent d’avant l’empire inca, bien qu’ils aient été ensuite largement développés et étendus.

Les fouilles menées par les archéologues ont débuté cet hiver et devraient se poursuivre les cinq prochaines années.

Les archéologues attendent toujours les résultats de la datation au carbone 14, mais le directeur du Site archéologique de Sacsayhuaman, Washington Camacho, a affirmé que ses calculs sur l’âge des installations récemment découvertes sont corroborés par des références historiques comme les céramiques et le style des constructions.

perou15032008-2De précédents tests au carbone 14 effectués à Sacsayhuaman ont montré que des individus de la culture Killke ont construit la forteresse dans la première décennie du XIIe siècle, a précisé l’archéologue péruvien Luis Lumbreras, ancien directeur de l’Institut national de la Culture et expert des cultures pré-incasiques de Cuzco. Il n’a cependant pas participé aux fouilles.
Les Killke ont occupé la région entre les années 900 et 1200 de notre ère, avant l’arrivée des Incas.
L’empire inca, basé dans l’ancienne ville de Cuzco, a prospéré sur une large zone occidentale de l’Amérique du Sud au XVe siècle, avant l’arrivée des Espagnols.

Article de BBC Mundo du 15/03/2008
Traduit par Aline T