L’hiver est arrivé au Sud et au Centre du Pérou, et les météorologistes prévoient une saison particulièrement rude, peut-être le pire hiver que le pays ait connu depuis 30 ans.
Sur l’Altiplano andin, au sud du Pérou le froid tue chaque année des centaines de personnes et des milliers de têtes de bétail, la base même de l’alimentation des habitants de la région.
Dans les prochains mois, les températures pourraient baisser jusqu’à -30° C dans certaines régions du sud de la Cordillère des Andes péruvienne.

perou23062008-1Selon des chiffres officiels, plus de 160 enfants âgés de moins de cinq ans sont décédés des suites d’une pneumonie dans les régions andines de Cuzco, Arequipa ; Puno, Apurímac…
L’état d’urgence a d’ailleurs été décrété dans les 11 régions les plus touchées par le froid.

Les mois d’hiver sont synonymes de misère pour des milliers de personnes, en effet les champs gelés ne peuvent plus d’être cultivés, le bétail meurt, et la vie de milliers d’enfants et de personne âgée est menacée par la froideur des nuits d’hiver. Le ministre de la Santé péruvien a expliqué que des équipes médicales mobiles iraient à la rencontre des populations les plus isolées afin de les vacciner contre les infections respiratoires. Dans l’Altiplano andin, la forte malnutrition rend les enfants plus vulnérables aux infections hivernales et menace directement leur vie. Bien que la pauvreté ait diminué ces dernières années au Pérou, au sud du pays, quatre personnes sur six vivent dans une pauvreté extrême et n’ont pas les moyens de se protéger du mordant de l’hiver.

Les fortes gelées ont, par ailleurs, poussé les autorités à déployer des moyens médicaux  dans les zones les plus reculées de la cordillère des Andes.
À 3800 m au-dessus du niveau de la mer, les thermomètres ont enregistré des températures inférieures à -30 C. L’Institut de Défense Civile a coordonné une campagne dans le but de récolter des couvertures et des vêtements chauds pour les personnes les plus démunies.
On craint également que*dans certaines régions d’Amazonie le thermomètre enregistre une dizaine de degrés, fait extrêmement rare dans cette région pluvieuse et de faible altitude.

perou23062008-2
Le bétail meurt en raison des températures particulièrement basses

Cette campagne s’est avérée positive à Lima puisqu’elle a permis de réunir 300 t de vêtements qui ont été redistribués aux personnes les plus dépourvues. 
Cependant, les prévisionnistes météo annoncent des températures particulièrement basses dans les régions de l’Altiplano  jusqu’en septembre.

Article extrait de BBC Mundo du 23/06/2008
Traduit par Aline T