Quarante personnes ont péri au Salvador dans des inondations consécutives à trois jours de fortes pluies, ont annoncé dimanche les autorités.

Les inondations et les glissements de terrain dus aux précipitations qui accompagnent l’ouragan Ida ont fait 42 morts au Salvador, a annoncé le ministre de l’Intérieur Humberto Centano. Le bilan risque encore de s’alourdir, selon lui.
Le ministre de l’Intérieur Humberto Centeno a précisé que les victimes étaient à déplorer dans au moins cinq des 14 provinces du pays.

M. Centeno a expliqué à des journalistes qu’une vingtaine de personnes au moins étaient décédées dans la province de San Vicente, dans le centre du pays.

Ida est un ouragan de catégorie 1, accompagné de vents à plus de 145km/h. Une alerte aux ouragans a été diffusée dimanche pour les zones côtières de la Louisiane et du Mississippi, alors qu’Ida poursuit sa route dans le golfe du Mexique vers les Etats-Unis.

L’état d’urgence a été décrété dans cinq départements du pays. Au Nicaragua, 13 000 personnes sont à l’heure actuelle sinistrées. Pas moins de 930 maisons ont été endommagées et 5591 hectares de culture touchées.

Ida, rétrogradé en tempête tropicale, a touché la côte de l’est et du centre de ce pays d’Amérique centrale, avec des vents à 120 km/h et des rafales à 140 km/h, provoquant inondations et destruction d’infrastructures.

Avec l’aide de l’armée, le gouvernement nicaraguayen a commencé vendredi les opérations de distribution de vivres, de médicaments et d’eau potable dans le sud de la côte caraïbe.
Selon Canal 63,de nombreux de sinistrés n’ont pas encore reçu d’aide et dorment dehors.