Les compagnies aériennes localisées au Canada pourront prochainement bénéficier d’un accès à un espace aérien plus important au-dessus de Cuba, conformément à la récente entente conclue entre Ottawa et La Havane.

Les médias canadiens, qui transmettent cette information, révèlent que les avions des compagnies canadiennes, une fois atteris à Cuba, pourront désormais desservir diverses destinations sur l’île même. Cette autorisation permettra aux Canadiens qui recherchent la chaleur et la beauté des Antilles de s’envoler vers de nouveaux paysages, et ce, à bord d’une compagnie aérienne de leur propre pays et probablement lors d’un même voyage.

L’accord, qui a également été approuvé du côté cubain, devait être annoncé, à l’origine, la semaine prochaine lors du déplacement du ministre canadien du Commerce international, Stockwell Day, à La Havane. Cette visite est toutefois reportée et des précisions concernant cet accord seront communiquées dans les  jours à venir, sans le cadre solennel d’une visite ministérielle.

M. Day avait pour intention de se rendre dans la capitale cubaine et au populaire centre touristique Varadero pour se réunir avec de hauts représentants de Cuba et des chefs d’entreprise canadiens.

Il convient de préciser par ailleurs que cette ouverture survient quelques semaines après que Washington ait pris la décision d’inscrire Cuba sur sa liste noire de 14 pays dont les ressortissants en partance vers les États-Unis devront se conformer à des contrôles plus stricts dans les aéroports.

La décision a été annoncée à la suite de l’attentat avorté du 25 décembre à l’encontre d’un avion de la Delta Air Lines.