L’œil du cyclone a frôlé jeudi 1er juillet les terres de la municipalité de Soto de la Marina, à 24 kilomètres au sud de la localité mexicaine de Punta Piedra et à environ 180 km au sud de la ville de Brownsville, état nord-américain du Texas, il a tout particulièrement affecté le nord du Mexique dans les États de Tamaulipas et du Nuevo León.

Après avoir touché en début de semaine la côte du Yucatan, c’est la seconde fois que l’ouragan a touché le Mexique, épargnant le Texas qui s’était préparé à subir la tempête et avait organisé l’évacuation d’un millier de personnes.

Alex a fort heureusement touché une zone peu peuplée du Mexique, dans l’État de Tamaulipas. 17 500 personnes ont dû être évacuées et près de 4 000 secteurs vulnérables de la région l’ont été à leur tour, préventivement. Ce fut notamment le cas dans la ville de Matamoros dans laquelle évolue 450 000 habitants et qui a été inondée jeudi matin.

Les autorités de la protection civile de la ville de Monterrey, capitale du Nuevo Leon, ont informé que jusqu’alors deux victimes étaient à déplorer en raison des inondations provoquées par la tempête Alex.

Pedro Treviño, responsable de la Protection Civile, a informé que les personnes décédées étaient deux hommes adultes, un localisé en marge de la rivière Topo Chico et un autre dans les rues d’un quartier nord de la ville qui a subi des pluies diluviennes.

Monterrey a été affecté par les pluies torrentielles dans différents quartiers et a subi une rapide montée des eaux et en particulier près de la ville de Santa Catarina.

A Tamaulipas, où le phénomène a frappé les côtes, les dégâts sont considérables, des arbres déracinés, des quartiers totalement inondés, des rues éventrées et d’importants dégâts sur le réseau électrique …

Ciudad Victoria, à Tamaulipas, est la zone la plus touchée par la tempête Alex, les pluies ont quasiment inondé toute la ville et laisse à ce jour 50 % de la population sans électricité soit environ 600 000 personnes. Cependant, les autorités ont signalé qu’il n’y avait aucune victime à Tamaulipas.

La tempête tropicale Alex s’est affaiblie mais continue à apporter des pluies torrentielles surtout dans les zones montagneuses de la « sierra ». Sur son passage en Amérique Centrale, Alex, la première tempête tropicale de la saison, de l’Océan Atlantique, a fait au mois 14 victimes.

Le service Météorologiste National du Mexique a annoncé à 17 h00, heure locale, (22:00 GMT) qu’ Alex se situait au nord-est de San Luis Potosí alors qu’elle « perdait progressivement en force ».

Cependant, l’alerte est maintenue au nord et nord-est du Mexique où l’on a prévu de vents violents, des pluies intenses et parfois torrentielles. Le rapport maintient que des vents soutenus de 65 km/heure pourraient encore souffler. Alex devrait se dissiper dans les 24 à 36 heures.