Après la Chine en 2004, le Brésil en 2005, la Turquie (juillet 2009 – mars 2010) et la Russie en 2010, la France se prépare à célébrer l’année du Mexique en 2011 avec divers évènements prévus sur le territoire, ce projet ambitieux a été implusé par le Président de la République français, Nicolas Zarkozy et son homologue mexicain, Felipe Calderon.
Plusieurs événements culturels sont prévus pour présenter et mettre en valeur le Mexique (pays qui est grand comme quatre fois la France et compte 112 millions d’habitants !), et son patrimoine sur le territoire français : expositions dans différents musées, village mexicain à Paris, exposition photographique au  jardin du Luxembourg…

L’année du Mexique devrait permettre de révéler la richesse de ce pays souvent méconnue du public français, un savant mélange d’influences (espagnoles, indigènes, nord-américaines), un pays multicurel dont l’Histoire (La Conquête, le Colonisation, l’Indépendance, La Révolution…) a façonné son caractère et son patrimoine au-delà de l’image purement balnéaire que revêt très souvent cette destination lointaine pour les Européens.

«Le Mexique  est classé comme une destination de plages alors que nous avons des vestiges archéologiques, des villes coloniales magnifiques à l’intérieur des terres» a déclaré  Jorge Lombard-Moutte, directeur de l’Office du Tourisme du  Mexique en France.

Divers projets sont d’ores et déjà annoncés pour favoriser cette rencontre entre le Mexique et la France, différents domaines seront abordés, ils s’articulent autour de trois thématiques : l’axe culturel pour faire découvrir la richesse et la diversité de la culture mexicaine, l’axe universitaire et scientifique pour multiplier les occasions de débat intellectuel et faire vivre, au fil des évènements, une coopération déjà riche dans ces domaines; l’axe économique et technologique pour développer et renforcer la grande communauté d’intérêts entre les deux pays ( artistiques, universitaires scientifiques, gastronomiques, économiques et technologiques).

Toutes ces manifestations auront pour objectif de révéler l’identité mexicaine dans sa pluralité et dans sa variété idéologique, entre tradition et modernité, entre héritage et innovation, entre identité précolombienne et métissage …

L’Année du Mexique aspire à dévoiler un large éventail de sa production artistique et de son art de vivre, et se veut abordable par un vaste public, tant par sa programmation que par la mise en place d’une plate-forme web interactive bilingue, support d’espaces de dialogue et de visites virtuelles.

Parmi les évènements, il y aura ainsi une exposition sur le peintre Tamayo au Petit Palais à partir de septembre 2011 (du 29 septembre 2011 au 15 janvier 2012) , une autre nommée «Sous le volcan» au musée d’Orsay (L’Art au Mexique de l’indépendance aux révolutions, 1810-1920), Frida Kahlo et Diego Rivera au Musée de l’Orangerie (5 octobre 2011 – 5 janvier 2012), la peinture mexicaine des XVIIème et XVIIIème siècles au Musée du Louvre, une exposition sur l’Art funéraire maya prévu entre février et mai…

D’un point de vue gastranomique, les français seront invités à découvrir la route du chocolat ! Le tchocoalt était très apprécié par la civilistion aztèque (et précédemment par la civilisation maya) et a été découvert au Mexique lors de la Conquête espagnole. Sa découverte  a été à l’origine de l’une des plus importantes multinationales au monde: Nestlé. Le tchocoalt était produit à l’époque des aztèques en grillant les fèves qui étaient ensuite écrasées puis mélangées à du miel, du piment, du musc…

Nicolas Sarkozy et Felipe Calderon

L’Année du Mexique en France est fondé sur un important partenariat public-privé grâce à l’engagement conjoint de l’Etat, des collectivités territoriales, des partenaires culturels et d’entreprises réunies sous la présidence de Jean-Paul Herteman, président du directoire du groupe Safran, leader en aéronautique.

La promotion du Mexique en France devrait également permettre le développement, de façon durable, des partenariats entre acteurs culturels, collectivités territoriales, sociétés civiles et entreprises des deux pays.

Ces manifestations auront lieu de février à décembre 2011, dans de nombreuses villes françaises : Paris, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Metz, Brest, Rennes, Nantes, Lille, Lyon, entre autres. « Les saisons » sont le fruit d’engagements diplomatiques bilatéraux décidés dans les plus hautes sphères et s’inscrivent dans le cadre de la politique française en faveur de la diversité culturelle.

Commissariat général
Jean-Jacques BEAUSSOU, commissaire général
Silvia BALEA, commissaire général adjoint
Charles MURACCIOLE-PLA, commissaire général adjoint
Sakina MOUHAMAD, chargée de mission coopération universitaire

Bureau des Saisons
David TURSZ, responsable
Louise FOURQUET, coordinatrice générale
Louis PRESSET, coordinateur arts de la scène
Sophie ROBNARD, coordinatrice arts visuels
Marie-Claude VAYSSE, coordinatrice patrimoine
Pierre TRIAPKINE, coordinateur cinéma
Judith ROZE, coordinatrice livre et écrit