L’année 2010 a été synonyme pour la capitale fédérale mexicaine d’une embellie dans le domaine du tourisme, puisque la ville de Mexico a enregistré des indices de récupération favorables par rapport à l’année 2009, en ce qui concerne le nombre de visiteurs et les recettes économiques.

Selon Alejandro Rojas Díaz, secrétaire rattaché au Tourisme du District Fédéral, l’année passée, approximativement 19 millions (19 603 481 visiteurs) de touristes nationaux et étrangers ont visité la capitale, ce qui a engendré une augmentation de 13 % de l’occupation hôtelière par rapport à l’année 2009.

Concernant les rentrées pécuniaires, l’activité touristique a apporté à l’économie de la ville près de 43 000 millions de pesos, ce qui équivaut à 3 000 557 millions de dollars, un chiffre qui représente une augmentation de 11 % par rapport à l’année passée.

Le secrétaire a précisé que la nouvelle Loi de Tourisme (« Ley de Turismo »), laquelle stipule le développement de niches touristiques pour les 16 délégations politiques de District Fédéral, permettra d’augmenter la fréquentation touristique dans les « Barrios Magicos » (« Quartiers Magiques ») un programme qui non seulement favorise le développement d’infrastructures au sein des communautés, mais qui promeut également des lieux d’intérêt culturel et social.

Le titulaire du secteur touristique dans la ville de Mexico a déclaré que ces stratégies se renforçaient dans le but de placer le tourisme comme l’une des principales activités économiques, étant donné qu’elle génère de nombreux emplois (rien que pour l’année 2010, le tourisme a été à l’origine de 891 810 emplois) et qu’elle aussi une source d’enrichissement culturel et social.

Pour l’année 2011, les principaux acteurs du secteur touristique ont prévu différentes campagnes sur le marché interne puisque celui-ci est très prometteur, en nombre de visiteurs, ces derniers représentent un taux de croissance plus important que le nombre de touristes venus de l’étranger et principalement des plus grands pays émetteurs comme les États-Unis, le Canada, l’Espagne, l’Argentine, la France, le Chili, la Colombie, le Venezuela, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie, le Costa Rica et le Guatemala.

La ville de Mexico a reçu pour la période janvier 2010- novembre 2010, selon un bilan émis par le Sectur, 11 270 311 touristes qui se sont logés à l’hôtel, parmi lesquels 9 380 167 visiteurs nationaux et 1 890 144 visiteurs étrangers. De plus, il faut préciser que 8 333 170 visiteurs ont été accueillis chez des familles et des proches.

Alejandro Rojas Díaz a assuré que les beautés naturelles de la capitale que ce soit d’un point de vue culturel, gastronomique ou encore du point de vue de l’accueil, favorisent la capitale, ce qui lui permet d’occuper les premières places concernant les villes du monde les plus fréquentées d’un point de vue touristique.

De plus, les dépenses dans le secteur touristique à Mexico ont atteint 10 721 millions de dollars, ce qui signifie une augmentation de 6 % par rapport à la même période en 2009. Elle a précisé que les touristes internes avaient dépensé 8 393 millions de dollars, un chiffre qui présente une augmentation de 8,9 % par rapport à l’année 2009.

Toutefois, il est à noter que durant l’année 2010, il y a eu des périodes creuses en raison de l’épidémie de grippe A (H1N1) qui a été à l’origine de l’annulation de nombreux déplacements. Concernant les dépenses moyennes, elles sont estimées à 142, 27 $ pour les touristes étrangers, soit 10 % de plus, tandis que les touristes « de croisière » ont dépensé 9,5 % de plus par rapport à la période janvier novembre 2009.
La ville de Mexico est perçue comme l’une des plus sûres du pays, appréciée par les Mexicains, c’est une ville qui jouit d’une bonne réputation a assuré le secrétaire du tourisme Rojas Díaz Durán. Il a également souligné que selon une enquête récente la capitale District Fédéral était l’une des destinations préférées des Mexicains résidant dans d’autres régions.

Il a également souligné que durant les vacances de Noël et de la nouvelle année aucun incident contre des touristes n’a été signalé sur les 3 000 200 touristes présents dans la capitale à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Le pays attend une rentrée d’argent de 4,300 millions de dollars pour l’année 2011 soit une augmentation de 3 % à 5 % dans le secteur touristique national a assuré Armando Uribe valle, présidente de la Asociación Mexicana de Hoteles y Moteles.

Par exemple cette année le nombre de croisiéristes a augmenté de 9,9 %, entre janvier et novembre 2010, ce sont 5 432 000 visiteurs qui se se sont adonnés à cette activité (contre 4 944 000 en 2009).

Depuis le 13 janvier, les touristes étrangers et les visiteurs nationaux, peuvent consulter les 54 cartes touristiques placées en différents points dans la capitale District Fédéral, et plus particulièrement à proximité des 14 principales stations de métros que sont Zócalo, Allende, Auditorio, La Villa, Bellas Artes, Chapultepec, Insurgentes, Isabel La Católica, Pino Suárez, Juárez, Polanco, Revolución, San Juan de Letrán et Universidad.

Vidéo 26 mars 2010 (Source : Sectur)