Mexique : Le présumé auteur des massacres de Tamaulipas est arrêté

Mexique, Politique — Par le 19 avril 2011 à 13 h 40 min

La Marine mexicaine a dévoilé à la presse le visage du supposé responsable de la tuerie de Tamaulipas, État au nord-est du pays, dans lequel plusieurs fosses clandestines ont été découvertes ces 15 derniers jours avec les dépouilles de 145 personnes. Le présumé coupable, membre de l’organisation criminelle los Zetas, Martín Omar Estrada Luna dit « El kilo » est accusé ‘d’avoir planifié et ordonné l’exécution de 72 immigrants au mois d’août 2010′.

Le porte-parole au Secrétariat de la Marine, le contre amiral, José Luis Vergara, a présenté ledit individu avec 11 autres détenus de la bande, parmi lesquels six femmes arrêtées samedi lors de deux opérations menées à Tamaulipas. El Kilo est le présumé chef de l’organisation de los Zetas dans la municipalité de San Fernando, la Procureure Générale de la République a offert une récompense de 15 millions de pesos soient 1,25 million de dollars pour toute information permettant d’identifier les responsables du massacre.

El Kilo

Luis Vergara a signalé que le détenu était accusé de délinquance organisée, de séquestration, de violation de la Loi Fédérale sur la possession d’armes à feu, d’une responsabilité présumée dans le massacre des 72 immigrants, d’extorsion de fonds, d’enlèvement, et de trafic d’armes. Il est également lié à l’assassinat du secrétaire de la Sécurité Publique dans la municipalité de San Fernando, Juan Carlos Sánchez Suárez, et de l’agent du Ministère Public, Roberto Jaime Suárez Vázquez, alors qu’ils enquêtaient tous deux sur la disparition des 72 immigrants survenue l’été dernier. Le porte-parole a de la Marine s’est refusé à répondre à davantage de questions précisant que l’enquête était toujours en cours et que des opérations étaient encore menées.

Jusqu’à présent, les autorités mexicaines ont arrêté 45 personnes liées à la découverte des charniers parmi lesquels 16 policiers municipaux de la localité de San Fernando. Les policiers en question ont été arrêtés et accusés d’avoir protégé des actes de délinquance organisée, les agents corrompus offraient une protection au groupe délictueux et couvraient leurs multiples homicides. Un juge a ordonné le placement en détention préventive des agents, a informé la PGR dans son communiqué de presse.

Selon toute vraisemblance, les corps retrouvés dans les fosses, ces derniers jours, seraient en majorité des passagers d’autobus, choisis au hasard par les membres de los Zetas, les victimes étaient contraintes de quitter leur moyen de transport, puis elles étaient dépouillées ou bien enrôlées de force à leur gang, dans le cas contraire elles étaient liquidées.

Lundi 18 avril, le cerveau présumé de ces massacres, considéré comme « narcissique, froid, calculateur, violent avec une tendance psychotique » a été entendu par les autorités mexicaines au siège de la PGR, ont déclaré des sources de la fiscalía générale à l’agence d’informations Notimex.

L’organisation criminelle los Zetas est composée d’anciens militaires d’élite et elle est considérée, à ce jour, comme l’un des gangs les plus dangereux du Mexique.

Les présumés coupables ont été placés en préventive pour une durée de 40 jours afin que l’enquête puisse être poursuivie. Le président de la République mexicain, Felipe Calderón, s’est réjoui hier de l’arrestation de El Kilo via son compte Twitter tout en soulignant que ‘sa capture a été le fruit d’une importante coordination entre les forces fédérales’.

Dépouille découverte dans une fosse de Tamaulipas

Ces macabres découvertes ont également suscité la condamnation d’organismes de protection et de défense des droits de l’homme au niveau national mais aussi international. La Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme doit, en ce sens, s’entretenir avec le gouvernement mexicain afin que des solutions soient trouvées pour que, plus jamais, ne se produise ce type de massacres.

Pour le moment, ont été arrêtés l’opérateur financier du cartel de los Zetas dans l’État de Nuevo León, Víctor Hugo Martínez Morales, alias ‘El Maza’ avec huit de ses membres, dans la ville de Saltillo, capitale de Coahuila (nord du pays) selon des informations qui ont été transmises par la secrétaire de la Défense nationale (Sedena).

‘El Maza’ était chargé de la comptabilité de l’administration des revenus provenant de la vente de la drogue, des activités illégales que les membres développaient au Nuevo León. Lors de cette opération, les militaires ont saisi trois armes à feu, huit véhicules, des moyens de communication, des papiers, de la drogue , et de l’argent, jusqu’à 10 millions de pesos en liquide soit une somme de 588 512 euros.

En raison de la pression que subit ce gang, les membres ont tendance à se déplacer en l’Amérique centrale où ils agissent avec une plus grande impunité.

Face au climat d’insécurité qui règne à Tamaulipas, hier des agents de la police fédérale et des militaires ont renforcé les mesures de surveillance par voie aérienne et terrestre dans tout le pays afin de garantir la sécurité des vacanciers qui s’apprêtent à rejoindre les principaux pôles touristiques en ce week-end de Pâques.

La semaine dernière (jeudi 14 avril) ce sont 13 personnes qui avaient trouvé la mort dans la ville de Monterrey, située dans l’État de Nuevo León, en mois de deux heures, lors d’attaques menées par le crime organisé. Une vague de violence qui n’a cesse d’inquiéter la population surtout lorsque l’on sait que le crime organisé a fait 35 000 morts ces quatre dernières années au Mexique.


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Rétroliens

Laisser un rétrolien