Une grande partie du Mexique s’attend à recevoir de fortes pluies dans les prochaines heures (les prochaines 48 h), en particulier dans la péninsule du Yucatán (elle est bordée par la mer des Caraïbes à l’est, par le Golfe du Mexique à l’ouest et par la Sierra Madre del Sur au sud), par où transite une onde tropicale qui pourrait devenir une dépression tropicale sur l’ensemble du golfe du Mexique, ont informé aujourd’hui des météorologues. Les autorités  appellent, de fait, les habitants à la plus grande prudence . Si cela se confirme, il s’agira de la première tempête tropicale de la saison à frapper le Golfe du Mexique.

Onde tropicale 3

Une zone de basses pressions couvre en effet le pays du nord jusqu’au centre et une affluence d’air humide de l’Océan Pacifique et du Golfe du Mexique pourrait provoquer des fortes pluies dans une grande partie du centre et du nord-est du pays, a informé le service météorologique national du Mexique (SMN). Pour information, une onde tropicale est un creux barométrique (ou talweg) des tropiques qui peut mener à la formation de cyclones tropicaux. Ce creux dans l’écoulement rectiligne de l’air prend naissance lorsque la zone de convergence intertropicale remonte vers le pôle en été dans un hémisphère. Cela se produit de avril/mai à octobre/novembre dans l’Atlantique au large de l’Afrique, et dans le Pacifique au large de la côte d’Amérique centrale. Dans l’hémisphère sud, la production d’ondes tropicales arrive durant l’été austral au large des côtes occidentales de diverses masses de terre.

L’alerte préventive a été émise y compris dans la ville de Mexico et ses alentours, une zone particulièrement vulnérable aux pluies intenses. Un phénomène similaire a provoqué ce dimanche des pluies torrentielles qui ont frappé la ville de Querétaro pendant 4 heures affectant une vingtaine de communautés et obligeant à la fermeture de quatre axes routiers. Les pluies diluviennes, qui ont causé de fortes inondations, ont contraint à la suspension du match du mondial de football Sub-17 entre l’équipe australienne et celle du Danemark au stade de La Corregidora.

L’onde tropicale 4 se localise dans les états suivants Quintana Roo, Yucatán, Campeche, Tabasco, Chiapas et Veracruz, a précisé le SMN, où elle devrait provoquer des tempêtes et des pluies de plus de 50 mm . Hier, les plus fortes précipitations ont été enregistrées à Chetumal, Quintana Roo, avec 94,5 mm de pluie suivie de la localité de Felipe Carrillo Puerto avec 65,6 mm et Cancún avec 56,5 mm.

Tempête tropicale Beatriz

Le Mexique a déjà été frappé, il y a huit jours, par la tempête tropicale Beatriz, un phénomène qui avait provoqué d’importantes précipitations, des chutes d’arbres et des avalanches dans cinq États du Mexique longeant la côte Pacifique (ouest), faisant malheureusement 4 victimes mortelles à Acapulco et à Guerrero, et causant des dégâts matériels sur 150 maisons.

Dans le port d’Acapulco (État du Guerrero), zone touristique par excellence, très prisé par les visiteurs en provenance des État-Unis et d’Europe, les vents avaient soufflé jusque 120 km/ h. Dans la zone montagneuse du Guerrero, les précipitations avaient causé plusieurs avalanches et inondations de certains axes routiers. Dans l’État de Colima, la pêche avait été suspendue par mesure de sécurité.

L’onde tropicale 4 attendue ces deux prochains jours pourrait se transformer en cyclone tropical en approchant du Golfe du Mexique a estimé pour sa part le Centre National des Ouragans des État-Unis (NHC). Selon un dernier bulletin émis par le centre depuis le siège situé à Miami, ce phénomène devrait provoquer de fortes pluies et d’importantes rafales même s’il ne se transforme pas en cyclone tropical. La saison des ouragans en Atlantique a commencé le 1er juin et devrait se poursuivre jusqu’au 30 novembre.

Pour le moment aucun cyclone tropical n’a été répertorié en Atlantique. Le golfe du Mexique communique au sud-est avec la mer des Caraïbes par le canal du Yucatán et à l’est avec l’océan Atlantique par le détroit de Floride.

(Article rédigé par Aline Timbert)