Ce 27 juillet se déroulera la cérémonie de l’Inti Raymi (ou fête du soleil) à Huánuco Pampa, il s’agit de la plus majestueuse reconstitution historique après celle présentée au mois de juin (le 24 juin précisément), à Cusco, sur les vestiges du site archéologique de Sacsayhuamán, au moment du solstice d’hiver dans l’hémisphère sud. L’Inti Raymi se célèbre depuis 1997 (la résolution Nº 129-97 del Ministerio de Industria y Turismo), au mois de juillet, dans la région andine de Huánuco, dans le complexe archéologique de Huánuco Pampa également appelé Huanaco Viejo, non loin de là se trouve également le Inca Wasi, connue comme la résidence de l’Inca mais aussi le Baño del Inca de Conoc, qui présente une large terrasse comme plate-forme, avec des niches encastrées. Loin des centres touristiques développés, la zone perpétue l’esprit inca dans la vie quotidienne et dévoile un patrimoine rare.

À ce titre, l’activiste écologique, Rodolfo Rojas Villanueva, du mouvement Patria Verde, a envoyé un document à María Luisa Málaga, présidente exécutive de l’INRT afin de réclamer la retransmission en direct de cet évènement culturel majeur à la télévision, sur la chaîne TV Perú (canal 7), ne souhaitant pas laisser l’hégémonie de cette fête ancestrale à la ville touristique de Cusco, ancienne capitale de l’empire inca qui signifie « nombril du monde » en quechua.

Cette cérémonie spirituelle devrait réunir près de 600 acteurs qui mettront en scène le culte rendu par les dignitaires incas au dieu soleil, Apu Inti, près du complexe archéologique de Huanuco Pampa. Huanuco Pampa ou Wanucopampa est reconnu comme la capitale de Chinchaysuyo, elle a abrité la résidence des Incas Tupac Yupanqui et Huayna Cápac. Le centre archéologique se situe à environ 4,5 km de la ville de la Unión, capitale de la province Dos de Mayo dans la région de Huánuco et à 350 kilomètres de la capitale du Pérou, Lima.

Cet ancien centre administratif sous l’empire inca (l’empire du Tahuantinsuyo) est un héritage de la culture des Yaros, il s’étend sur 2 km² en pleine pampa à 3 700 mètres d’altitude dans la vallée de Vizcarra. Son emplacement s’explique par sa situation géographique stratégique entre la ville de Cuzco et celle de Tomebamba (aujourd’hui en Equateur).

Rodolfo Rojas Villanueva a ajouté que cet événement pourrait contribuer au développement touristique dans la région et parallèlement à la croissance économique de Huánuco, un lieu situé dans la partie centrale du pays, entre la Cordillère occidentale et le fleuve Ucayali.

« Pour réaliser cette importante cérémonie inca nous devons compter sur le soutien de TV PERÚ (Canal 7) pour la retransmission en direct le 27 juillet. Nous sommes des millions de Péruviens attachés à notre passé incaîque » a déclaré Rojas Villanueva.

Le troisième vice-président du congrès, Eduardo Espinoza, et le maire de Dos de Mayo, Valentín Salazar, ont invité les touristes nationaux et étrangers à participer à ladite célébration qui rend hommage au patrimoine culturel péruvien et permet de valoriser l’identité préhispanique. La fête du soleil a pour but de rendre hommage à l’astre lumineux, symbole de vie et de prospérité, on lui rend hommage pour les récoltes de l’année et on lui demande sa bienveillance pour les cultures à venir.

Le personnage principal de cette cérémonie sera confié à l’acteur Augusto Campos Alipázaga, qui interprétera le rôle de l’inca Illatupa.

« Depuis 15 ans, j’interprète Illatupa ; il a changé ma vie car je suis les traditions ancestrales. Je crois au dieu Soleil, à la Pachamama et aux apus. Comment ne pas croire en eux, s’ils nous apportent autant de bien-être » a-t-il déclaré.

Valentín Salazar, maire de Dos de Mayo, a assuré que toutes les conditions étaient réunies pour visiter ce lieu en toute tranquillité « La Policía de Carreteras sera chargée d’assurer la sécurité sur les voies d’accès à notre province. Quant aux hôtels et/ou restaurants ils sont prêts à recevoir les touristes comme il se doit ».  La construction du site de Ushno (place principale) serait survenue aux alentours de 1469 puis elle a été interrompue en 1539 sous l’invasion espagnole.

La mise en scène de la fête du soleil attire chaque année un peu plus de touristes dans la région de Huánuco, il s’agit de l’évènement le plus important de l’année dans la région. A ce titre, le maire de Dos de Mayo a indiqué que dans le cadre de cette semaine touristique (du 26 juillet au 1er août), il y aurait de nombreux festivals gastronomiques, des concours de danses folkloriques, des courses taurines et hippiques et des expositions d’artistes. Un bon moyen de promouvoir les attraits locaux et d’attirer les visiteurs hors des sentiers battus…

Huánuco Pampa

De plus, en raison de sa situation géographique privilégiée dans le centre oriental péruvien, la région de Huánuco bénéficie de sommets enneigés, de montagnes, de vallées chaudes et de la forêt tropicale amazonienne (Puerto Inca), différents écosystèmes qui attirent de nombreux touristes et amateurs d’alpinisme désireux de gravir différents sommets de haute altitude comme le Yarupajá situé à 6 617 m d’altitude, le Sihia à 6 356 m, le Nenashanca à 5 637, ou encore le Rondoy à 5 870 m. L’altitude varie dans la région entre 80 et 6 000 m d’altitude, les populations de Tournavista et Yuyapichis évoluent en basse altitude tandis que le peuple de Yarumayo (capitale du district de Yarumayo, province de Huánuco) réside à environ 4 100 m d’altitude.

Les habitants affirment que Huánuco, grâce à son emplacement et à son altitude, bénéficie du meilleur climat du Pérou. A découvrir donc !

(Article rédigé par Aline Timbert)