L’Institut du Costa Rica pour le tourisme (ICT) a annoncé que, durant le premier trimestre 2012, le pays a accueilli plus de 740 000 touristes internationaux sur son territoire soit une augmentation de 8 % par rapport au premier trimestre de 2011 (environ 54 742 visiteurs étrangers en plus).

Les autorités du Costa Rica ont annoncé que le mois de janvier a été le plus important au niveau du nombre de visiteurs internationaux venus découvrir les joyaux de ce pays bordé par l’océan Pacifique à l’ouest et au sud et la Mer des Caraïbes à l’est, ce sont pas moins de 272 718 touristes qui ont posé leurs valises le temps d’un séjour. Une tendance à la hausse qui se maintient depuis 2007. 67 % des visiteurs arrivent au Costa Rica par voie aérienne, 495 645 touristes transitent par les aéroports de Juan Santamaría, Daniel Oduber et Tobías Bolaños. Les États-Unis sont le principal émetteur de touristes, viennent ensuite les visiteurs d’Amérique centrale, d’Europe et enfin d’Amérique du Sud. Hormis pour les visiteurs européens, le nombre de touristes en provenance des autres régions précédemment mentionnées a été en augmentation, avec une hausse de 9,3 % pour les visiteurs nord-américains, une progression de 10,6 % pour les touristes d’Amérique Centrale et enfin une croissance de 11,3 % pour les Sud-Américains.

Guanacaste

En 2011, le Costa Rica a reçu près de 2 195 960 touristes internationaux, ce qui représente une augmentation de 4,6 % par rapport à l’année 2010. Le ministre du Tourisme, Allan Flores, s’est montré satisfait des résultats enregistrés pour le secteur, mais a souligné qu’il fallait continuer à innover en matière d’offres touristiques et favoriser le développement de nouvelles niches telles que le tourisme rural et communautaire, le tourisme médical, le tourisme culturel ainsi que le tourisme d’affaires.

Sur les plus de deux millions de touristes internationaux qui visitent le Costa Rica, 18 % voyagent en solo et 34 % en couple, pour 70 % d’entre eux il s’agit de leur premier voyage dans le pays tandis que 30 % réitèrent l’expérience. Le pays compte sur 2 476 hôtels et propose 44 307 chambres.Guanacaste est la zone qui bénéficie de plus d’hôtels avec 481 établissements, suivi de la ville de San José avec 384 hôtels et la côte Pacifique avec 410. 45 % des touristes internationaux ont voyagé en 2011 de façon indépendante depuis leur pays d’origine, la durée d’un séjour moyen est de 10 jours.

Le tourisme est l’un des principaux moteurs de l’économie du Costa Rica, il génère annuellement des devises évaluées à 2 100 millions de dollars ce qui équivaut à environ 5 % du produit interne brut au PIB. Ce secteur emploie directement 150 000 personnes et de façon indirecte près de 400 000, son patrimoine naturel est particulièrement apprécié sachant que le pays abrite 4,5 % de la biodiversité de la planète (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). Sur plus de 25 % du territoire s’étendent des parcs nationaux et des réserves. Le pays ne possède pas moins de trois sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial Naturel de l’Unesco, le Parc national de l’île Cocos (depuis 1997), les Réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad / Parc national La Amistad (depuis 1983) et la Zone de conservation de Guanacaste (depuis 1999).

L’un des objectifs de l’ICT pour 2012 est la construction d’un centre de convention grâce auquel les autorités espèrent attirer un grand nombre de touristes d’affaires venant pour la plupart assister à des Congrès.

Laura Chinchilla

Le Costa Rica jouit depuis peu d’un nouvel atout charme puisque, selon une étude réalisée sur le Bonheur par l’université de Columbia aux États-Unis à la demande de l’ONU, le Costa Rica arrive en tête des pays d’Amérique latine et se situe en 12e position dans le classement total (à titre d’exemple la France se trouve en 23e position) qui recense les pays où les gens sont les plus heureux. Une annonce qui a été rendue publique au siège de l’ONU à New York début avril.Le rapport de 158 pages a pour but d’étudier à une très grande échelle l’état de Bonheur dans le monde d’aujourd’hui, à analyser et à démontrer statistiquement et scientifiquement les variations dans le bonheur selon les pays… Pour établir ce classement, les chercheurs se sont intéressés à différents paramètres comme la santé, la sécurité d’emploi, la liberté politique et personnelle et la corruption. Parmi les autres pays d’Amérique latine qui arrive en bonne position dans le classement on retrouve le Venezuela, le Mexique et le Brésil, les mauvais élèves étant, selon ce rapport, le Pérou, la Bolivie, l’Équateur, et enfin le Paraguay. Ce sont ainsi 156 pays qui ont été évalués par l’ONU qui a placé en tête du classement le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Hollande et le Canada. La présidente de la République du Laura Chinchilla s’est en toute logique réjouie des résultats de ce rapport, il faut bien admettre que cela ne peut être que favorable à la promotion touristique.

Péninsule de Osa

Par ailleurs, le développement touristique du Costa Rica pour le second trimestre 2012 devrait être encore favorisé par la mise en place de la campagne régionale ‘Descubre Centroamérica’ (« Découvrez l’Amérique centrale ») lancée à la fin du mois d’avril, une initiative qui a nécessité un investissement de 410 000 $ (312 346 euros) et qui a été créé pour favoriser l’affluence de touristes vers le Honduras, le Salvador, Guatemala, le Nicaragua, le Panama, Belize et bien sûr le Costa Rica jusqu’au mois de juin en proposant des tarifs préférentiels. Ce projet commun auquel ont participé le ministère du Tourisme de chaque pays, les chambres de tourisme (Fedecatur), et le secrétariat à l’intégration de l’Amérique centrale et la compagnie TACA Airlines devrait favoriser le secteur, alors que le directeur de AviancaTaca pour le Mexique, l’Amérique centrale et des Caraïbes, Danilo Correa, a déclaré être fier « de faire parti de cette initiative conjointe permettant de développer l’un des secteurs les plus importants de l’économie de l’Amérique centrale ». Cette initiative devrait permettre le développement du tourisme régional au Costa Rica, en 2011 les visiteurs en provenance d’Amérique Centrale représentaient environ 7 % du total (97 000 visiteurs environ) c’est-à-dire une augmentation de 5 % par rapport à l’année 2010, selon des chiffres émis par la Chambre Nationale de Tourisme (Canatur).

Actuellement, sur les 7,9 millions de touristes qui arrivent annuellement en Amérique Centrale, 3,5 millions sont des visiteurs de la région.