Pérou : Iquitos en fête pour célébrer l’Amazonie, « Nouvelle merveille naturelle du monde »

Culture, Pérou — Par le 20 août 2012 à 16 h 37 min

Iquitos, la principale ville d’Amazonie péruvienne, située dans le département de Loreto, était en fête lundi dernier (13 août) pour célébrer officiellement l’inscription du bassin amazonien sur la liste des 7 nouvelles Merveilles naturelles du monde choisies par les internautes du monde entier (un classement établi par l’organisme New7Wonders au moyen d’une consultation internationale sur le net). Entre décembre 2007 et l’été 2009, tous les citoyens du monde avaient été invités par la fondation New7Wonders à proposer les sites de leur choix, sur les cinq continents. Plus d’un million de votes avaient alors été enregistrés dans plus de 220 pays. La liste des finalistes avait été annoncée en juillet 2009 et c’est en novembre 2011 que les résultats ont été finalement annoncés avant d’être définitivement entérinés !

Le fleuve Amazone qui naît dans les Andes, au sud du Pérou, a donc été reconnu par la Fondation suisse New Seven Wonders comme l’une des sept merveilles naturelles du monde, l’occasion pour les habitants d’Iquitos de rendre hommage aux légendes et mythes liés à la forêt lors d’une cérémonie fluviale faisant honneur aux croyances des natifs. Ce sont des dizaines d’embarcations (environ une quarantaine) riches en couleurs menées par des représentants des communautés shibipo, yagua, huitoto et ashuar, tous parés de leurs plus beaux atours, qui ont navigué sur le fleuve majestueux à l’intersection des fleuves Itaya et Nanay. Étaient présents à la cérémonie, le président de la République Ollanta Humala et son épouse Nadine Herrera, le ministre du Commerce extérieur et du Tourisme, José Luis Silva; le ministre de l’Environnement Manuel Pulgar-Vidal, celui de la culture, Luis Peirano; ainsi que le président régional de la région de Loreto, Yván Vásquez. Le président de la fondation New 7 Wonders, Bernard Weber, avait fait le déplacement en personne et a inauguré une plaque en bronze de 120 kilos qui rend hommage aux beautés dont regorgent fleuve Amazone et la forêt tropicale, comme merveille mondiale.

Bernard Weber a déclaré « nous vivons un moment historique, il y a eu un grand consensus dans le monde pour élire l’Amazone comme l’une des merveilles naturelles mondiales ».

L’évènement a été suivi en direct avec beaucoup d’émotion et de joie depuis les places des 7 provinces de Loreto où des écrans géants ont été installés. En soirée, la Plaza 28 de Julio de Iquitos s’est animée au rythme des umbias, toadas et danses exotiques.

Cette distinction de la fondation New 7 Wonders est partagée par la Bolivie, le Brésil, l’Équateur, le Surinam, la Colombie, le Venezuela, et la Guyane française, cependant la fête s’est tenue au Pérou, car c’est le gouvernement régional de Loreto qui a soumis la candidature de ce paradis naturel au vote des internautes. Le chef de l’État péruvien a déclaré être « fier de posséder sur son territoire un morceau d’Amazonie qui représente 65 % du territoire ». Il a ajouté « nous avons la responsabilité de mettre en valeur cette merveille et de la mettre à disposition du monde. J’invite les visiteurs du monde entier à découvrir notre Amazonie, nous les accueillerons comme des frères avec la chaleur qui caractérise le peuple loretano, avec la joie propre à cette terre », a déclaré le chef de l’État depuis une embarcation. L’Amazonie péruvienne représente 13 % de la surface totale de la forêt tropicale avec les régions de Loreto, Madre de Dios, San Martín, Amazonas et Ucayali.

Le président de la Chambre nationale du Tourisme (Canatur), Carlos Canales, a indiqué que le tourisme en Amazonie pourrait doubler dans les prochaines années si une bonne promotion est assurée par les autorités compétentes. « Si nous assurons la promotion de la destination Amazonie avec efficacité, l’arrivée de touristes pourrait doubler dans les prochaines années », a-t-il déclaré en insistant sur le fait qu’il fallait démarcher les marchés américains et européens en priorité. Il a ajouté que le statut de Merveille naturelle du monde constituait « une grande opportunité » pour développer l’industrie touristique dans la zone. « Il faut montrer que l’Amazonie se trouve aussi au Pérou » a-t-il ajouté en soulignant que l’Amazonie était encore trop souvent associée au Brésil. En 2011, le Loreto a reçu 221 968 visiteurs parmi lesquels 52 000 étrangers, des chiffres émis par la Direction régionale du Commerce extérieur, du Tourisme et de l’Artisant. Le département de Loreto espère accueillir jusqu’à 500 000 visiteurs en 2014, pour cela, les représentants du secteur touristique comptent mettre sur pied une campagne d’information sur le potentiel de la région amazonienne péruvienne.

« Le tourisme à Loreto augmente d’environ 30 à 35 % annuellement, de sorte que ce sont près de 500 000 touristes qui sont attendus d’ici 2 ans », a déclaré le président régional Yván Vásquez en précisant que la nomination par la fondation New 7 Wonders constituait un attrait formidable pour la région.

Fabián Giraldo, journaliste pour le portail d’informations colombien www.planb.com.co , a affirmé que la cérémonie sur le fleuve amazone avait été « spectaculaire » en mettant en scènes des mythes et légendes de l’Amazonie qui rendent hommage à la cosmovision des natifs  » tout cela est très positif, non seulement pour les Péruviens, mais aussi pour tous les pays qui partagent le bassin amazonien, car cela va permettrez un meilleur échange culturel », a-t-il déclaré à l’Agence Andina. Il a tenu à souligner que la population amazonienne était « géniale et aimable » mentionnant son hospitalité et sa chaleur. De son côté, le journaliste Gabriel Gantes du canal Telemetro de Panamá a déclaré que la cérémonie et la fête avaient été « excellentes » et avait permis de découvrir une autre partie du monde « j’ai beaucoup aimé que les autorités présentent au monde un spectacle grandiose qui leur a permis de dévoiler leur culture, leur histoire et le potentiel dont la région jouit ».

En 2011, le Pérou a enregistré une croissance de 13 % du tourisme réceptif alors que la moyenne mondiale est estimée à 4 %. Pour 2012, c’est une augmentation de 9 % qui est attendue dans ce pays d’Amérique du Sud. « Il y a un travail coordonné, un effort important est fourni par le Pérou pour faire du tourisme péruvien une activité rentable qui attire des devises », a déclaré le ministre José Luis Silva. Il a également annoncé que le gouvernement présenterait prochainement un plan pour promouvoir l’Amazonie comme patrimoine péruvien au niveau mondial.

« Cette reconnaissance ne s’adresse pas seulement à une partie du Pérou, mais à tous, tout particulièrement aux communautés natives », a-t-il ajouté durant la cérémonie.

Parmi les autres sites reconnus par la Fondation, l’on retrouve la baie d’Halong (Vietnam), les chutes d’Iguazu (Brésil, Argentine), l’île de Jeju (Corée du Sud), l’île de Komodo (Indonésie), la rivière souterraine de Puerto Princesa (Philippines) et la Montagne de la Table (Afrique du Sud).

Le Pérou pourra désormais se targuer de posséder deux nouvelles merveilles, puisque le site archéologique inca, Machu Picchu, avait déjà été désigné en 2007 comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde, un atout considérable pour le pays et sa population !

(Aline Timbert)


Tags: , , , , , , , , , , ,

    1 commentaire

Laisser un commentaire

Rétroliens

Laisser un rétrolien