chili08092015

C’est un petit garçon de deux ans totalement négligé, recouvert de crasse et pieds nus s’alimentant grâce à l’allaitement d’une chienne dévouée, qui a été retrouvé totalement livré à lui-même dans un garage de la ville d’Arica, ville portuaire du nord du Chili, dans la région d’Arica.  

C’est grâce à un appel anonyme que les forces de l’ordre ont pu venir en aide au jeune enfant qui errait dans un atelier mécanique, ce dernier privé de nourriture et visiblement très débrouillard était allaité par la chienne d’un autre voisin prénommée Reina (et attendant une portée de chiots) dont l’instinct maternel est désormais loué à travers le monde. Ce petit garçon, dont la mère est de nationalité péruvienne, a été pris en charge par la police chilienne mercredi matin, sa mère présente sur les lieux et totalement ivre était incapable de veiller sur son fils, elle devrait perdre ses droits parentaux le 22 septembre alors que la justice doit statuer.

Le petit prénommé Adrian a été conduit à l’hôpital Juan Noé d’Arica. Il ne souffre pas de malnutrition sévère, mais présente plusieurs signes de négligence, lorsqu’il aura totalement récupéré physiquement, il sera pris en charge dans un foyer social dédié aux mineurs.

Sans la douceur de l’animal qui lui a évité la déshydratation et qui a veillé sur lui, l’enfant serait probablement mort . « C’était très choquant. Le petit garçon était sans vêtements, il présentait des signes de dénutrition et des infections cutanées assez sévères. Il s’abreuvait aux mamelles de la chienne », a révélé aux médias locaux le capitaine Diego Gajardo, le chef de la police du département du Chinchorro Nord : « Il était obligé de remplacer l’apport de lait maternel avec celui d’un animal de race canine ».
Marcela Labraña, directrice du Service national de la jeunesse du Chili (SENAME) « C’était un petit garçon non seulement tout sale, mais qui était allaité par une chienne et je pense que c’est une situation que personne ne devrait vivre ».
La mère de l’enfant risque une peine allant jusqu’à 5 ans de prison pour négligence, elle aurait deux autres enfants, un garçon résidant à Lima et une fillette de 10 ans dont elle a perdu la garde.

Marcela Labraña a ajouté « Cette nouvelle est une honte pour le chili. Aujourd’hui, nous avons été surpris quand, sur les rives d’une plage européenne, nous avons vu un enfant d’immigrant mort noyé. Mais ici, au Chili, il se produit la même situation complètement répréhensible et inhumaine »Une chose est certaine la chienne est l’héroïne de ce triste fait divers, et plus que jamais on a envie de dire que le « chien est le meilleur ami de l’homme ».