continent19102016

Après le séisme dévastateur vécu par Haïti en 2010, l’île des Caraïbes a de nouveau été touchée par une catastrophe naturelle de grande ampleur, le récent ouragan Matthew a accentué la misère d’habitants déjà fortement démunis et en proie à une épidémie de choléra.

L’aide internationale pour apporter du soutien aux sinistrés et aux malades s’organise, ainsi le gouvernement chilien a annoncé lundi une aide d’urgence de 50 000 $ provenant du Fonds chilien contre la faim et la pauvreté qui sera distribuée par l’intermédiaire de la Croix-Rouge internationale.

En outre, le ministère des Affaires étrangères et le Bureau national des urgences (Onemi) définissent quelle autre forme d’aide peut être envoyée sur la zone touchée par la catastrophe, des informations données le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
Un millier de personnes ont perdu la vie lors du passage du puissant ouragan de force 4, avec 2,3 millions de personnes touchées et 1,4 million de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Les États-Unis ont intensifié l’envoi d’aide humanitaire par hélicoptères, car, les routes et voies de communication sont difficiles d’accès provoquant des mouvements de protestation de la part de résidents excédés et privés de tout, des locaux réclamant nourriture et eau parfois avec véhémence.

La péninsule de Tiburon (sud-ouest de) a payé le tribut le plus cher, elle a été dévastée par les vents violents et les précipitations, Jean-Luc Poncelet, représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Haïti, a déclaré que l’impact sur le sud et l’ouest de la péninsule était « vraiment catastrophique ».

47 tonnes tonnes de nourriture ont été emmenées par des hélicoptères américains à Port-au-Prince, la capitale, mais atteindre les populations isolées restent un véritable défi logistique !
L’une des priorités de l’OMS est de signaler le nombre de cas de choléra, une épidémie introduite dans le pays après le séisme et qui menace de gagner en ampleur en raison de nouveaux dommages causés par Matthew.
L’épidémie de choléra a déjà laissé un bilan de près de 10 000 morts en Haïti, et le pays fait face à la pire épidémie dans le monde de l’histoire récente.

La Bolivie a envoyé il y a une semaine un avion Hércules : « Humblement, nous voulons partager la souffrance du peuple haïtien, en transportant cinq tonnes de lait et cinq tonnes de riz. Face à tant de dégâts, ce n’est pas grand-chose », a affirmé le président Evo Morales, après avoir inspecté la cargaison à l’aéroport de Viru Viru.

Morales a annoncé que l’envoi d’un autre convoi humanitaire de 40 tonnes composé d’aliments, en particulier du lait et du riz, le 10 octobre dernier.

Quelque 16 000 personnes vivent aujourd’hui dans des abris temporaires à Haïti. Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires a indiqué que 750 000 personnes ont besoin d’une aide d’urgence à Haïti.

Après un voyage de 660 miles nautiques, qui a duré 50 heures, le navire colombien ‘ARC 7 de agosto’ de la Marine de la Colombie est arrivé en Haïti pour aider la population touchée.

L’aide de la Colombie se compose de 18 tonnes de nourriture et de 2 tonnes de kits d’hygiène, « L’aide est une expression de la solidarité de la Colombie envers la population d’Haïti, pour laquelle nous fournissons toutes les ressources humaines et technologiques en faveur des populations touchées », a déclaré l’amiral Leonardo Santamaria Gaitan, commandant de la Marine. Le navire a transporté sur place huit médecins et des secouristes. Ce personnel qualifié est formé au sauvetage en milieu urbain, et procède, entre autres, au nettoyage des zones touchées et à l’enlèvement des débris.

Un envoi de fournitures humanitaires données par l’Argentine a également quitté le dépôt d’intervention des Nations Unies humanitaires (UNHRD) situé au Panama, il se compose de kits d’hygiène, de couvertures et de kits pour purifier plus de 18 millions de litres d’eau couvrant ainsi les besoins fondamentaux d’une population de 102 000 personnes pendant 60 jours.

L’Équateur a également fait preuve de solidarité avec une aide financière, le gouvernement a décidé d’envoyer 250 000 $ pour soutenir les actions contre les effets du phénomène climatique, selon un communiqué officiel publié par le ministère des Affaires étrangères.

Matthew s’est avéré être la tempête la plus importante de l’Atlantique au cours de la dernière décennie, et a laissé une traînée de destruction humaine et matérielle, avec un impact dévastateur sur Haïti. En outre, le gouvernement équatorien a également transmis ses condoléances aux familles des personnes tuées, blessées, disparues et victimes de l’ouragan.

À ce jour, le Venezuela a envoyé 700 tonnes d’aide humanitaire à Haïti a informé le vice-président pour le développement social et la révolution, Jorge Arreaza. Il a déclaré que le gouvernement national se prépare à envoyer sur l’île de tracteurs et de machinerie lourde pour le déblayage et la reconstruction.

L’ambassadeur d’Haïti au Venezuela, Leslie David, a salué la solidarité des autorités vénézuéliennes avec le peuple d’Haïti « Aujourd’hui, le Venezuela arrive en Haïti avec amour et des médicaments vitaux, je vous remercie beaucoup », a-t-il déclaré.

Voici quelques exemples de la solidarité latino-américaine envers le peuple haïtien, la mobilisation est là et se poursuit devant l’ampleur des besoins.