colombie31102016

Un séisme de 5,4 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a secoué la capitale de la Colombie. Le tremblement de terre a duré plusieurs secondes et les habitants de Bogotá, mais aussi de Cali et Ibague ont rapporté le tremblement de terre sur leurs réseaux sociaux.

La secousse a eu lieu le 30 octobre à 19 h 20, au nord-ouest de Huíla, selon le Service géologique colombien. Jusqu’à présent, aucune victime n’est à déplorer ni même de forts dommages sur les infrastructures hormis quelques habitations qui présentent des fissures et quelques toitures endommagées.

Le séisme a été particulièrement ressenti dans les étages supérieurs des bâtiments. Une heure et quarante-cinq minutes plus tard, il y a eu une réplique de 5,0, également centré sur Huíla.

Selon les autorités, la ville la plus proche de l’épicentre est Colombia, située dans le département de Huila, où un premier bilan a été établi sur les pertes et dommages.

Le Service géologique des États-Unis a précisé que le tremblement de terre a eu lieu à une profondeur de 46,7 kilomètres.

L’Unité nationale pour la gestion des risques de catastrophes (UNGRD) a déclaré sur son compte Twitter que les secousses ne semblent pas avoir causé de dégâts importants. Les deux mouvements telluriques ont suscité la panique dans diverses régions de Bogotá, du centre et du sud du pays.

Les tremblements de terre sont relativement fréquents dans les différentes régions de Colombie, pays sud-américain de 49 millions de personnes.

La région productrice de café (centre du pays) a été secouée en janvier 1999 par un tremblement de terre de magnitude 6,2 qui a fait 1 230 morts, environ 5000 blessés et 250 000 sans-abri, ce qui a fait de ce phénomène la pire catastrophe naturelle de l’histoire récente de la Colombie.