colombie29112016

Le Brésil vit une terrible épreuve, l’avion qui transportait les joueurs de l’équipe brésilienne de football de Chapecoense s’est écrasé dans la nuit de lundi alors qu’il approchait de l’aéroport Jose Maria Cordova dans la ville colombienne de Medellín. L’appareil transportait 81 personnes: 72 passagers et neuf membres d’équipage. Les autorités policières ont confirmé que 76 d’entre eux sont morts et 5 personnes ont survécu. Le sauvetage des corps a été suspendu dans la nuit en raison du mauvais temps et du manque de visibilité.

Les joueurs devaient prendre part demain, mercredi, à la finale de la Coupe sud-américaine contre l’Atletico Nacional, l’avion a présenté une situation d’urgence à la hauteur de Cerro Gordo près de la municipalité de La Union, à Antioquia.

L’avion appartenait à la société bolivienne Lamia, il s’agit d’un modèle d’avion Avro RJ85. Selon le communiqué publié par l’aéroport, l’appareil a été déclaré en « panne électrique ». La zone où l’avion s’est écrasé n’est pas facile d’accès, par ailleurs les fortes pluies qui s’abattent sur la région ont empêché un sauvetage aérien par hélicoptère, les blessés et rares survivants ont donc été évacués par voie terrestre.

« C’est une véritable tragédie ce qui est arrivé ce soir. Nous pleurons ces pertes humaines et exprimons notre solidarité avec les familles, les amis et les fans de l’équipe Chapecoense. Nous avons organisé toute la coopération technique et humaine nécessaire pour gérer cet accident », a affirmé le maire de Medellín. Federico Gutiérrez.

Après l’arrivée des organismes de secours, un rapport initial a fait mention de six survivants, mais l’un d’eux est finalement décédé. Alan Ruschel, joueur du Chapecoense, a été le premier rescapé à atteindre un centre médical de La Ceja.

L’accident est survenu à proximité des communes de La Ceja et La Union, à la fois dans le département d’Antioquia et près de Rionegro, où se trouve l’aéroport Jose Maria Cordova. Le directeur du Département administratif du Système de prévention des catastrophes (Dapard) d’Antioquia, Mauricio Parodi, a déclaré aux journalistes que l’avion s’est crashé dans un lieu appelé Cerro Gordo.

L’avion avait décollé de l’aéroport Viru Viru en Bolivie, à 18h18 heure locale, selon Manuel Palamas, contrôleur aérien. Un communiqué de presse du Comité des opérations d’urgence en Colombie et de l’information officielle de l’aéroport Jose Maria Cordova ont confirmé que les survivants sont les joueurs Alan Ruschel, Marcos Danilo, Jackson Follmann, l’agent de bord Jimena Suarez et le journaliste Rafael Henzel. Parmi les victimes, il y a 9 membres d’équipage, l’avion n’a pas explosé au moment de l’impact, mais il s’est brisé en trois parties ce qui explique l’ampleur de la tragédie.
Le vol charter avait quitté Santa Cruz (Bolivie) avec 81 personnes à bord, il a perdu le contact avec la tour de contrôle lors du survol de la ville de La Ceja.

L’avion, enregistré sous le matricule CP2933 , aurait dû atterrir à Medellín à 21.33 heure locale. L’accident est survenu à 40 kilomètres au sud de Medellín dans une région montagneuse. Le pilote aurait vidé le réservoir de carburant avant la collision pour empêcher l’avion d’exploser.

Le Chapecoense, une équipe de première division brésilienne, a publié une brève déclaration après le crash de l’avion transportant une partie de ses membres en Colombie.

« Que Dieu soit avec nos athlètes, officiels, journalistes et autres invités qui faisaient partie de la délégation », peut-on lire sur la page Facebook du club.

L’équipe a déclaré ne pas vouloir s’exprimer davantage sur cette catastrophe afin d’évaluer pleinement l’ampleur de la perte.