colombie08012017

Un Américain d’origine colombienne a été arrêté vendredi 6 janvier 2017 à l’aéroport de Rionegro Medellín avec 58 500 dollars, dont 9600 dollars se trouvaient dans son estomac, le reste de son pactole était dissimulé dans ses bagages !

La Direction de la police antidrogue de l’aéroport de Rionegro a informé, via un communiqué, que l’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté. L’individu, âgé de 49 ans, avait pris le départ de l’aéroport de Fort Lauderdale, en Floride (États-Unis), pour entrer en Colombie en transportant illégalement 48 900 dollars cachés dans un amplificateur sonore de guitare placé en soute.

Des policiers du Département de lutte contre les stupéfiants ont trouvé l’attitude du voyageur suspecte lors de son interrogatoire et l’ont envoyé en salle de radiographie, et ont constaté la présence de corps étrangers dans son système digestif. Visiblement souffrant, il ne répondait plus aux questions posées avec cohérence, et pour cause… L’homme a dit qu’il avait « avalé 15 capsules remplies d’argent », il a donc été immédiatement envoyé à l’hôpital parce qu’il souffrait de violentes douleurs abdominales.
La police a déclaré que les « acides gastriques ont rapidement détruit ces pochons en latex et que les billets étaient en vrac dans son tube digestif mettant sa vie en danger. »

Le détenu a subi une intervention chirurgicale durant laquelle les médecins ont réussi à extraire de son estomac environ 9 600 dollars, a déclaré la police. Les autorités ont indiqué que, bien que cette méthode de dissimulation est complexe à détecter, la brigade antistupéfiante a réussi à l’identifier.
« La police nationale via les processus d’enquête en cours d’élaboration, a identifié ces réseaux criminels qui se consacrent au blanchiment d’argent afin de le réinvestir dans des affaires liées au trafic de drogue et de transporter l’argent sale comme de la drogue en l’ingérant », ont précisé les agents de police.

La Colombie est l’un des plus grands producteurs mondiaux de coca, la matière première de la cocaïne, avec 96 000 hectares de cultures, et aussi le plus grand producteur de stupéfiants, avec 646 tonnes produites en 2015, selon l’ONU.
La question du trafic de drogue est devenue un problème majeur pour la Colombie dans les années 1970, lorsque la production de cocaïne a augmenté dans le pays sud-américain.
Au cours des dernières années, la plupart des opérations des forces de police sont destinées à lutter contre le trafic de stupéfiants en démantelant les réseaux et en arrêtant les individus et les gangs impliqués dans le commerce de la drogue.

(vidéo du 22/07/2015)