Un séisme de magnitude 8,2 a secoué le sud du Mexique peu avant minuit (jeudi 7 septembre) et a tué au moins 26 personnes, selon un bilan toujours provisoire. Le président du pays nord-américain, Enrique Peña Nieto, s’est exprimé sur cette catastrophe qui a coûté la vie à des habitants du Chiapas, de Tabasco et d’Oaxaca. Le ministère de l’Intérieur a déclaré une urgence extraordinaire dans 122 municipalités du Chiapas après la survenue de ce séisme.

Peña Nieto a déclaré que c’était le tremblement de terre le plus fort enregistré au cours des 100 dernières années et a averti la population qu’il est probable que, dans les prochaines 24 heures, une forte réplique se produise d’un niveau d’au moins 7 sur l’échelle de Richter.

Les cours ont été suspendus dans les États d’Oaxaca, du Chiapas, de Guerrero, de Puebla, de Mexico, de Veracruz, de Tabasco, de Tlaxcala, de Morelos et de Veracruz, a déclaré le président, il s’agit pour les autorités de s’assurer de la sécurité des établissements scolaires après ces fortes secousses pouvant endommager les structures. L’épicentre du tremblement de terre a été enregistré à 133 kilomètres de Pijijiapan (Chiapas), à 23h49 (heure locale) selon le Service national de sismologie (SSN).

Le gouverneur du Chiapas, Manuel Velasco, a déclaré à la télévision Televisa que deux femmes sont mortes dans la ville de San Cristóbal de las Casas lorsqu’une maison et une clôture se sont effondrées, par la suite le responsable a fait mention de trois décès. Il a déclaré que des dommages ont été signalés dans les hôpitaux, les écoles, les ponts et les routes, mais il n’a donné aucun détail. À Tabasco, près du Chiapas, le gouverneur Arturo Nunez a déclaré que deux enfants ont péri durant le phénomène tellurique.

Le tremblement de terre ressenti par « 50 millions de Mexicains » a été causé par le frottement entre la Plaque de Cocos et la plaque nord-américaine selon les spécialistes qui se sont exprimés dans un communiqué.

L’intensité du tremblement de terre a été ajustée à plusieurs reprises pendant la nuit, d’abord, le SSN a informé qu’il était d’une magnitude de 8,1, puis d’une magnitude 8,0 sur l’échelle de Richter, puis il a été estimé à 8,4 avant d’être évalué finalement à une intensité de 8,2 sur l’échelle ouverte de Richter.

À 1 h 50, 61 répliques avaient déjà été enregistrées, des informations données par le SSN sur son compte Twitter.

Le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique a déclaré qu’il existe une possibilité de vagues submersives sur les côtes du Mexique, du Guatemala, du Salvador, du Costa Rica, du Nicaragua, du Panama, du Honduras et de l’Équateur, selon l’agence Reuters.

L’alerte au tsunami au Chiapas après le tremblement de terre ne représente pas un risque élevé, a déclaré le président Peña Nieto lors de sa conférence dans une volonté de rassurer une population apeurée, il a exhorté la population à rester calme et à suivre les instructions du personnel de la protection civile. Manuel Velasco, gouverneur du Chiapas, a déclaré les gens vivant près des côtes ont été évacués par prévention.

Jusqu’à présent, aucun dommage important n’a été signalé dans la capitale du pays, selon le chef du gouvernement de Mexico, Miguel Angel Mancera, bien que le séisme ait été ressenti jusque-là.

Le bilan humain risque fortement d’évoluer au cours des prochaines heures, le gouverneur d’Oaxaca, Alejandro Murat, a assuré qu’il y a au moins 20 morts dans cet état, dont 17 personnes qui ont perdu leur vie à Juchitán, dans la zone de l’isthme de Tehuantepec. « Nous confirmons la disparition d’environ 20 individus », a déclaré Murat, en parlant à W Radio Mexico.

Le tremblement de terre de cette nuit a eu la même ampleur que le tremblement de terre dévastateur qui a frappé Mexico en septembre 1985 et a causé des milliers de morts. Peña Nieto a déclaré que « il faudra être plus qu’attentif », puisque la réplique peut dépasser une magnitude de 7, il a rappelé qu’en 1985, une réplique très puissante de 7,5 s’était produite un jour après le premier tremblement de terre de magnitude 8, 1 enregistré le 19 septembre.

Le puissant tremblement de terre a laissé au Guatemala au moins deux blessés, 17 sans-abris et 24 maisons détruites, selon un rapport préliminaire, les autorités n’ont pas signalé de victime.

Le service sismologique du Mexique rappelle que le pays se situe dans une zone de sismicité élevée en raison de l’interaction de 5 plaques tectoniques: Amérique du Nord, Cocos, Pacifique, Rivera et Caraïbe. Pour cette raison, il n’est pas rare que surviennent des tremblements de terre. Les scientifiques signalent en moyenne 15 tremblements de terre par jour de plus de 2 degrés.

Mise à jour du 09/09/2017 : Un dernier bilan provisoire émis ce jour fait mention de 61 victimes et de 250 blessés, Oaxaca a payé le plus lourd tribut avec 45 morts enregistrés, 12 victimes ont été répertoriées au Chiapas et 4 à Tabasco. Le président Enrique Peña Nieto a déclaré trois jours de deuil national en hommage aux victimes.