Pérou, vue de la place de Cuzco

C’est un record d’affluence de touristes français au Pérou, ils seront plus de 100 000 visiteurs en provenance de l’Hexagone à avoir foulé les terres andines, côtières et amazoniennes du pays sud-américain, une hausse de fréquentation qui est enregistrée depuis plusieurs années avec l’arrivée, déjà en 2017, de 96 283 visiteurs en provenance de France.

Le conseiller économique de l’OCEX Paris, Aldo Parodi, a évoqué la croissance continue du tourisme français au Pérou en saluant les efforts menés pour parvenir à ce résultat « la croissance du tourisme français dans notre pays est le résultat d’une campagne de promotion agressive lors de salons spécialisés, de roadshows, de workshops et de rencontres entre professionnels du tourisme, de conférences de presse, de voyages de familiarisation et de voyages d’affaires pour les tour-opérateurs, parmi encore d’autres activités « , a-t-il expliqué.

Le directeur du bureau commercial a fait ces déclarations dans le cadre de la 40e édition du salon du tourisme professionnel IFTM Top Resa en France, auquel le Pérou a pris part après deux année d’absence.

Parmi les sociétés péruviennes présentes sur le stand battant pavillon rouge et blanc, on peut citer le Relais & Chateau Sol y Luna, Inca Rail, Lima Tours, Tierra de los Andes, South Amerique Destination, Solmartour, Terres Magiques… Durant cet événement, les circuits de l’offre touristique traditionnelle ont été dévoilés parmi lesquels la route du nord du pays avec Kuélap comme attraction principale, mais aussi les splendeurs de l’Amazonie, ainsi que le tourisme solidaire qui suscite un intérêt croissant parmi les représentants du secteur touristique français.

Selon l’Institut d’économie et de développement des entreprises de la Chambre de commerce de Lima (CCL), le tourisme a généré 1,1 million d’emplois directs et indirects l’an dernier et représente 3,3% du PIB.

Fières d’avoir obtenu les prix de la « meilleure destination culinaire en Amérique du Sud », de la « meilleure destination culturelle en Amérique du Sud » et de la « meilleure attraction touristique en Amérique du Sud avec le site archéologique du Machu Picchu » lors de la cérémonie des World Travel Awards pour le continent sud-américain (le 15 septembre 2018), les autorités comptent faire du Pérou une destination de choix pour les touristes du monde entier en assurant la promotion de ses atouts parmi lesquels un patrimoine culturel, mais aussi naturel, d’exception.

« Ces succès sont une joie pour nous, car ils témoignent d’un travail articulé entre le secteur public et le secteur privé, tout en mettant en valeur notre pays aux yeux du monde, en nous consolidant comme une destination pleine d’histoire, de culture, de nature et pourvu d’une gastronomie délicieuse reconnue au niveau mondial », a déclaré la directrice de Promperú.

« C’est une culture vivante et c’est une culture qui parle de son histoire, elle parle de son passé qui est aussi son présent », a déclaré le mois dernier la titulaire de la Commission de promotion du Pérou (PromPerú), Marisol Acosta, en évoquant à cette occasion la ville mythique de Cuzco, l’ancienne capitale de la civilisation inca, qui attire chaque année de nombreux touristes étrangers.

Les voyages à Cuzco ont en effet augmenté ces dernières années, de nombreuses personnes dans le monde entier ont choisi cette destination mythique, ce qui en fait la région la plus visitée du Pérou.

En 1983, elle a d’ailleurs été inscrite sur la liste très convoitée du patrimoine mondial par l’Unesco avec ses centres archéologiques dotés de bâtiments en pierre fabriqués par l’empire Inca avec une technique unique au monde, des lieux emblématiques sont donc à découvrir comme Qenqo, Qorikancha et Sacsayhuman.

Des églises, des palais, des maisons coloniales, des places et des musées de style baroque néoclassique et andin, mais aussi des monuments et œuvres d’art qui permettent aux visiteurs sillonnant les rues de la ville ancestrale d’observer l’influence indigène et les contributions espagnoles liées à la Conquête et à la colonisation . Par ailleurs, à seulement 132 km du centre urbain principal de Cuzco, sur la haute montagne, se trouve actuellement « l’une des sept merveilles du monde moderne », l’incontournable cité du Machu Picchu, à elle seule, cet écrin verdoyant attire 85% du tourisme réceptif.

Outre les attraits liés au prestigieux passé précolombien avec des cultures marquantes qui ont laissé un patrimoine archéologique fascinant (Mochica, Chimu, Chavin, Inca…), le Pérou bénéficie aussi de splendeurs naturelles qui suscitent un grand intérêt, entre la majestueuse Cordillère des Andes, l’Altiplano, le poumon vert de la planète et désert côtier, ce pays multi-facettes peut combler de nombreuses attentes en matière de dépaysement !

 « Nous avons également une grande biodiversité qui se traduit par des espaces naturels, des parcs nationaux protégés, ce qui nous permet de développer des activités dans le cadre d’un tourisme durable », a affirmé Marisol Acosta.