perou13112015

Une nouvelle mise au jour archéologique de la culture préhispanique Moche datant d’environ 1500 années a été effectuée par les scientifiques dans le célèbre sanctuaire de la Lune (huaca), dans la région de La Libertad (nord du Pérou). Les archéologues ont découvert une frise représentant des figures humaines d’une hauteur de 1,60 m sur un fond bleu, les personnages en question portent une coiffe similaire à celle de la Señora de Cao, la dirigeante de la culture mochica qui aurait gouverné le nord du Pérou au IV siècle après Jésus-Christ et dont la précieuse dépouille est conservée au musée du même nom, à la Libertad. Deux importants sites archéologiques se situent à quelques kilomètres de la ville de Trujillo : les temples du Soleil et de la Lune.

La culture mochica aussi appelée Moche est apparue dans les vallées de Moche et Chicama vers le début de notre ère (entre l’an 100 et l’an 700 apr. J.-C.), avant de dominer un vaste territoire de la côte nord, La Señora de Cao en était l’une de ses dignes représentantes .
Le mur étudié par les experts représente dix figures humaines et était considéré comme un lieu hautement sacré pour les anciens habitants de cette région, a déclaré Ricardo Morales, directeur du Projet archéologique huacas de Moche.
Il a ajouté qu’il y a encore beaucoup à analyser, à savoir si les personnages représentés sont des hommes ou des femmes et à quel rang social ils appartiennent.

La culture Moche s’est développée entre 100 et 700 après Jésus-Christ dans l’actuelle province de Trujillo. Les experts ont pu en apprendre davantage sur cette culture pré-inca grâce à la découverte de tombes de puissants dirigeants qui se trouvaient en parfait état de conservation comme celle du Señor de Sipán et bien sûr la Señora de Cao.

La Huaca de la Luna est une construction en adobe composée de trois plates-formes et de trois espaces délimités par de hautes murailles. Des figures qui ont été préalablement découvertes représenteraient la divinité appelée Ai Apaec ou encore dieu décapité. Ce sanctuaire est à 500 mètres d’un autre sanctuaire important, Huaca del Sol, construit plus tard par les Moches.

Il est à noter qu’il existe des vestiges architecturaux de cette culture, au-delà des incontournables musées Museo Tumbas Reales de Sipán et Museo Señora de Cao, qui sont très intéressants et qui peuvent être découverts dans les départements péruviens de Ancash, La Libertad et Lambayeque par le circuit touristique « Ruta Moche » : il s’agit de monuments faisant fonction de temples et dont les exemples dégagés dans la vallée de Moche sont les plus significatifs.