chili23092016
Santiago du chili

Michelle Bachelet, présidente du Chili a révélé les résultats de l’enquête CASEN en affirmant que le pays « avançait dans la bonne direction ». La chef de l’État a souligné que, dans un contexte économique difficile, la pauvreté a diminué de 14,4 % à 11, 7% » entre 2013 et 2015.

Depuis la ville de New York, où elle a participé à l’Assemblée générale de l’ONU, la présidente Michelle Bachelet a évoqué les résultats de l’enquête CASEN publiée par le ministre du Développement social, Marcos Barraza. Via son compte Facebook, elle a salué ces chiffres positifs en indiquant « nous avons eu de très bonnes nouvelles ».

« Il est très important que nous ayons pu dans un contexte international complexe, avec des prix du cuivre bas, diminuer de 2013 à 2015 la pauvreté au Chili de 14,4 % à 11,7 % ».

La chef de l’État a ajouté « Ce qui est important, c’est que nous parlons d’environ 400 000 personnes qui ont échappé à la pauvreté. Cela signifie que nous allons dans la bonne direction de sorte qu’il s’agit de très bonnes nouvelles ».

« Je pense que cela à voir avec les politiques sociales sur lesquelles nous nous sommes concentrées, concernant les plus vulnérables et aussi la classe moyenne », a souligné Michelle Bachelet.

Au cours des dernières années, le Chili a mis au point des plans pour le développement social afin d’éradiquer la pauvreté, malgré l’effondrement des revenus de cuivre, dont le pays est le plus grand producteur mondial. La « pauvreté multidimensionnelle » qui inclut la qualité de vie des personnes, l’environnement a chuté à 19,1 pour cent (environ 20,4 pour cent), tandis que l’extrême pauvreté est tombée 8,1 pour cent (9,9 % en 2015).

Il est à noter que cinq dimensions sont prises en compte pour évaluer la pauvreté multidimensionnelle : l’éducation, la santé, le travail et la sécurité sociale, le logement et l’environnement, la mise en réseau et la cohésion sociale. 83 887 foyers sont concernés dans le pays.

Sur cette situation, la présidente exécutive d’Amérique Solidaria, Benito Baranda, a expliqué que « le coup le plus dur qui n’a pas été en mesure d’être inversé au Chili concerne l’enfance et la jeunesse », 18 pour cent d’entre eux confrontés par la pauvreté, et chez les enfants et les jeunes qui sont en dehors du système éducatif, ce taux grimpe encore.

« On estime qu’il y a 600 000 personnes qui sont hors des systèmes éducatifs et des systèmes d’emploi entre 14 ans et 24, et ces gens ne fournissent pas un revenu pour leurs familles, ils n’améliorent pas leur scolarité, par conséquent, ils sont confrontés à un avenir difficile », a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne la situation entre les différentes régions, le ministre Barraza a précisé qu’« il y a sept régions ou statistiquement la pauvreté a diminué significativement, y compris La Araucania, l’une des régions présentant les niveaux les plus élevés la pauvreté ».

« La pauvreté a diminué de manière significative dans l’Araucanie, dans la région du Biobio, également dans la région de Los Rios, qui sont des zones où la population indigène est importante ».

Le Ministre du Développement social, Marcos Barraza, a souligné que l’inégalité a enregistré une diminution modérée passant à 0,495 en 2015 (0,504 en 2014). Selon la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), la pauvreté dans la région a augmenté de 29,2 pour cent en 2015, légèrement au-dessus du niveau de l’année précédente au milieu d’un scénario de croissance économique dans la région.

Le gouvernement de Bachelet, qui a pris ses fonctions en mars 2014, deux années marquées par une croissance du PIB d’environ 2 %, dans un contexte marqué par la baisse du prix international du cuivre, le principal produit d’exportation du pays.
Bachelet a lancé une réforme fiscale et a établi la gratuité de l’enseignement universitaire à quelque 200 000 étudiants, dans le cadre de la poursuite des réformes menées,  des mesures jugées insuffisantes par les principaux intéressés qui sont descendus manifester leur mécontentement dans les rues.

(vidéo du 21/05/2016)