“Cité des dieux” l’art précolombien du Mexique s’expose à Paris

du mardi 6 octobre 2009 au dimanche 24 janvier 2010

musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 – Paris
Tél : 01 56 61 70 00
mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h
jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h

Commissaire : Felipe Solis, directeur du Musée National d’Anthropologie de Mexico

L’exposition rassemble environ 450 pièces exceptionnelles de la culture de Teotihuacan, grande cité de l’Ancien Mexique que de récentes découvertes ont permis de mieux connaître. Les objets sont présentés par thématiques successives permettant aux visiteurs de découvrir cette cité antique, et de comprendre son fonctionnement, le rôle et l’influence qu’elle a eue dans le monde méso-américain. Cette exposition unique présente des pièces qui, pour la plupart, n’ont jamais été présentées en Europe, et dont certaines étaient encore inédites au Mexique jusqu’à leur présentation à Monterrey de septembre 2008 à janvier 2009. Les objets sont issus à 95% des collections mexicaines et à 5% des collections européennes (collections des musées ethnographiques allemands et du musée du quai Branly à Paris).

Conformément à la tradition muséographique mexicaine, l’exposition présente d’emblée aux visiteurs l’une des pièces les plus significatives de l’exposition : un chef d’œuvre, qui accueille le public, et lui offre une image forte à garder en mémoire. Il s’agit de la sculpture architecturale en forme de « Jaguar sacré », récemment découverte au Palais Xalla : cet objet de plus de 2 mètres allie en effet un fort impact visuel et des caractéristiques propres à l’art de Teotihuacan.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    je vous invite à visiter mon site internet,
    ce que vous allez y découvrir, des mandalas en 3D, et des sculptures. Merci infiniment de prendre le temps d’aller voir.
    Lorraine Gagnon.Artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.