Juanes a été désigné par les médias colombiens et par les membres du Programme de Développement des Nations Unies pour ce prix, qu’il a reçu dimanche 29 Novembre 2009, pour son travail avec les victimes des mines antipersonnelles ainsi que pour ses concerts pour la Paix.

Le chanteur a instauré la fondation Mi Sangre au profit des soldats blessés par les mines. Il a aussi participé à deux concerts gratuits pour la paix dont un à La Havane pour lequel il avait reçu des menaces de mort. L’oganisateur de la remise de prix a déclaré : “Juanes semble être l’artiste qui est le plus impliqué pour faire quelque chose face aux problèmes liés au conflit armé en Colombie.”

Plus de 500 000 Cubains s’étaient réuni le 20 septembre 2009 sur la Place de la Révolution de La Havane, haut-lieu des célébrations du régime communiste cubain, pour assister au «Concert pour la paix» du chanteur colombien Juanes, ce qui avait suscité la fureur des anticastristes en exil.

La fondation a pour but de promouvoir la paix en favorisant l’éducation dès le plus jeune âge et en favorisant la réhabiliation des victimes de mines anti-personnelles.