perou02022017

Voilà une trouvaille plutôt curieuse, non pas par sa singularité dans ce pays au fort potentiel archéologique, mais plutôt par le contexte de sa découverte. En effet, au Pérou, deux momies préhispaniques ont été retrouvées alors qu’elles avaient été abandonnées là, aux abords de la capitale de la région de Cuzco, une déclaration officielle faite par les autorités culturelles de l’ancienne capitale inca qui a permis à la presse de prendre en compte cette mise au jour impromptue le 30 janvier 2017, des vestiges du passé substitués jusque-là par des inconnues.

Selon les informations, les momies ont été récupérées dans le secteur de Ccollapampa par le personnel du Département Culturel Desconcentrada de Cuzco, avec le soutien de la police nationale et l’intervention du ministère public.

« Ce sont les momies de deux adultes, apparemment un homme et une femme » indique le communiqué officiel, avant d’ajouter que les dépouilles se trouvent en position fœtale « avec les jambes pliées » et quasiment tous les os ont été conservés.

Des morceaux de tissu de couleur marron, ornés de lignes et de dessins de l’époque pré-hispanique, ainsi qu’un morceau de ficelle accompagnaient les dépouilles séculaires, des composants probables du fardeau funéraire dans lequel étaient déposés les corps des habitants précolombiens selon le culte rituel rendu aux défunts.

« On suppose que les deux momies ont été retirées de leur contexte funéraire dans la zone de Jaquira, car les éléments associés qui accompagnent toujours les momies de l’époque n’ont pas été trouvés », a révélé un spécialiste.

Jorge Yábar de la Direction culturelle a déclaré que les momies seront étudiées dans le cabinet d’anthropologie physique pour déterminer leur origine : « Nous avons une équipe de spécialistes très expérimentés et des équipements modernes, nous devons faire une analyse appropriée ». L’expert a lancé un cri d’alarme en condamnant les « huaqueros », les pilleurs de trésors archéologiques, qui s’approprient en toute illégalité un patrimoine précieux qui fait la fierté du pays sud-américain, des vestiges pré-coloniaux qui constituent l’identité même du Pérou.