perou02122016

Jeudi soir, le Pérou a enregistré un séisme de magnitude 6,3 a été dans la partie sud de son territoire. L’épicentre du mouvement tellurique était situé à une profondeur de 10 kilomètres, selon l’USGS.

Selon l’Institut de géophysique du Pérou, l’ampleur du tremblement de terre a été estimée à une intensité inférieure (5,5), et a déclaré que son épicentre était localisé à 30 kilomètres de profondeur et à 58 kilomètres de la ville de Lampa dans le département de Puno. Le tremblement de terre a duré environ 30 secondes et a également été ressenti dans la ville de Puno, à proximité de Lampa, situé à plus de 3800 mètres d’altitude dans les Andes. Les deux endroits se trouvent à proximité du célèbre lac Titicaca, à la frontière avec la Bolivie.

Plusieurs endroits dans différentes régions de la province de Lampa ont été endommagés par le séisme. Les structures les plus précaires comme les maisons d’adobe ( argile qui, mélangée d’eau et d’une faible quantité de paille hachée ou d’un autre liant, peut être façonnée en briques séchées au soleil) qu’habitent les modestes « campesinos » des zones rurales ont été fortement endommagées. Au sein de la communauté d’Ocuviri, des témoins affirment que plus de 130 maisons ont été endommagées, des propos relayés sur le journal britannique le Daily Mail.

Le maire du district de Quillisani, Nicolas Quispe, a annoncé à RPP Noticias que des dommages ont été rapportés chez environ 80 foyers, encore une fois des maisons d’adobe (boue), ce qui a poussé les villageois à prendre la direction de la place principale.

En général, il est difficile d’évaluer les dégâts dans des endroits reculés de plus de nuit, dans certaines zones impactées, le tremblement de terre a provoqué des coupures d’électricité.

Le Pérou sur une zone à forte intensité sismique, appelée Ceinture de feu, elle enregistre 85 pour cent de l’activité sismique mondiale.

C’est est le deuxième tremblement de terre enregistré dans la même zone au cours de ces 24 h. Le premier, de magnitude 4 a eu lieu deux heures plus tôt. Le journal Los Andes, de la région de Puno, a déclaré sur son site Web que le séisme a été ressenti dans les provinces de San Roman, Melgar et Lampa.
À Juliaca, la plus importante de la ville commerciale péruvienne de l’Altiplano, situé dans la province de San Roman, le tremblement de terre a suscité une forte inquiétude parmi les 273 000 habitants.

On estime que le pays subit environ 200 tremblements de terre par an d’une magnitude inférieure à 5 degrés, ils sont souvent imperceptibles par la population. Un séisme de magnitude 5,3 degrés dans le sud du Pérou a tué quatre personnes, dont un touriste américain, le 14 août. Cette fois, l’épicentre se trouvait à seulement 10 km de la surface. Le dernier tremblement de terre dévastateur au Pérou a eu lieu le 15 août 2007, d’une magnitude de 7,9 avec son épicentre au large des côtes du centre-ville, à 40 kilomètres à l’ouest de Pisco, il avait fait 595 morts.