perou04112015

L’étendue du patrimoine précolombien au Pérou ravit les archéologues, et ce pays a encore beaucoup à offrir en matière de découvertes séculaires alors que de nombreux vestiges ont disparu sous le poids d’une dense végétation ou se cachent encore dans des régions difficiles d’accès.

Alors qu’ils effectuaient des travaux d’entretien sur le site du parc archéologique d’Ollantaytambo, des membres du personnel de la Direction décentralisée de la Culture de Cuzco ont découvert des terrasses, une « colca », et une enceinte cérémonielle sur le site de Las Peñas, situé à proximité de la voie qui conduit jusqu’à l’Abra Málaga et Quillabamba. Le coordonnateur, Oscar Montufar, a affirmé que la découverte a été effectuée dans une zone rocheuse entièrement recouverte d’une végétation abondante.

Les plates-formes sont construites sur un espace de cinq hectares environ, elles présentent des hauteurs et des longueurs différentes et bénéficient d’escaliers que les Incas appelaient « sarunas » et de petites marches en colimaçon qui permettaient d’accéder d’une plate-forme à une autre.

Une enceinte en pierre adossée à une énorme roche a été mise au jour, elle aurait été construite à des fins cérémonielles, certains contextes funéraires en roches et une « colca » (dépôt d’aliments) présentent un important niveau de détérioration, ils auraient été affectés par les travaux de construction de la route Cusco-Quillabamba qui ont eu lieu en 1933.

Les plates-formes auraient été construites pour prévenir les éboulis, et augmenter les surfaces agricoles, mais aussi à des usages cérémoniels. « Nous avons réalisé l’arrachage et le nettoyage de l’abondante végétation sur zone, et maintenant nous allons procéder à l’enregistrement correspondant. Par la suite un plan d’urgence sera élaboré pour réaliser des travaux de conversation de ce site archéologique dont on ignorait l’existence jusque-là. Dans le futur, cela intégrera le circuit touristique de terrasses et de colcas du secteur Peñas », a affirmé l’archéologue Oscar Montúfar.

Ollantaytambo est une forteresse inca située à 75 km au nord-ouest de Cuzco, ancienne capitale de la civilisation inca (le « nombril du monde »), à 2 792 m d’altitude. Elle se trouve au point de jonction de la vallée de l’Urubamba et d’un ravin latéral sur la droite.

Ollantaytambo était à la fois une résidence, un temple et une forteresse, situé sur l’épaulement qui surplombe le fleuve, il domine des cols stratégiques. L’Inca Pachacuti aurait construit le site en employant de force des travailleurs de la région du lac Titicaca. Plus tard, Ollantaytambo fut l’un des endroits où l’oligarchie inca en exil se réfugia contre les attaques espagnoles lancées depuis Cuzco.